Sondage « Présimètre » : Ce que les Burkinabè pensent de la gouvernance nationale au premier semestre 2019

94
Sondage « Présimètre » : Ce que les Burkinabè pensent de la gouvernance  nationale au premier semestre 2019

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), a, dans le cadre du « Présimètre » (plateforme technologique de contrôle citoyen des politiques publiques burkinabè), publié les résultats de son sondage du premier semestre de l’année 2019. Il ressort de cet exercice démocratique que de juin 2018 à juin 2019, la confiance s’est effritée entre les Burkinabè et les institutions. L’étude a été rendue publique à travers un dialogue politique organisé dans l’après-midi de samedi, 15 juin 2019 à Ouagadougou.

L’enquête s’est déroulée du 1er au 10 juin 2019 et a couvert tout le territoire national pour un échantillon de 3024 personnes (contre 2000 citoyens les fois passées). Les résultats affichent une perte de confiance des Burkinabè vis-à-vis des institutions nationales.

Ainsi note-t-on que de juin 2018 à juin 2019, le gouvernement a perdu confiance auprès des citoyens enquêtés avec un pourcentage qui chute de 42, 9% à 30, 8%. L’assemblée nationale n’a pas non plus la confiance des Burkinabè ; de 39, 7% à accorder leur confiance à l’institution en juin 2018, ils sont, en juin 2019, 30, 6%. La crise de confiance touche également les partis politiques, car de 22, 1% de Burkinabè en juin 2018, ce pourcentage est descendu à 18, 3% en juin 2019.

L’action globale du président du Faso reçoit la note de 4, 72 sur 10, alors que le dernier sondage en décembre 2018 lui octroyait la note de 4, 91%. Plus de détails à travers les graphiques ci-dessous.












































































































Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici