Site aurifère de Lougou : La situation maîtrisée, selon le gouvernement burkinabè

72

Le site aurifère de Lougou situé dans la province de la Komandjari dans la région de l’Est, est l’objet de tension entre les populations burkinabè et nigérienne. Le ministre en charge de l’administration, Siméon Sawadogo a laissé entendre que le gouvernement burkinabè a eu une mission du 24 au 26 septembre 2017 avec le gouvernement du Niger pour décanter la situation.  

A l’issue des échanges que le ministre burkinabè de l’administration territoriale Siméon Sawadogo a eu avec son homologue nigérien Mouhamed Bazoum, il en ressort que la zone aurifère concernée se trouve dans le territoire du Burkina Faso. Ainsi, ce site qui emploie plusieurs nationalités, exige des mesures idoines avec la réactivation des commissions mixte des frontières, a signifié Siméon Sawadogo. 

Par ailleurs, il a expliqué que la frontière a besoin de matérialisation et que cela a un  coût d’environ 2 milliards de F CFA pour le bornage de la frontière au niveau du Burkina Faso.

En rappel, des conflits étaient nés entre Nigériens et Burkinabè, chassés par l’armée nigérienne du site aurifère de Lougou après la découverte d’une mine d’or.

Jules César KABORE

Burkina 24

Burkina24.com