SIAO 2018 : Le compte à rebours est lancé

243

Le Salon International de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) se tiendra du 26 octobre au 04 novembre 2018 à Ouagadougou sous le thème « Artisanat africain, exigences du marché et développement technologique ». Il a comme pays invité d’honneur, Madagascar. Cette 15e édition sera marquée par plusieurs innovations.

Une conférence de presse a été organisée ce mardi 24 avril 2018 à Ouagadougou pour parler de l’organisation de la 15e édition du SIAO. D’entrée de jeu, le directeur général du SIAO, Dramane Tou, a indiqué qu’un budget de 700 millions de F CFA sera mobilisé pour cette activité qui se tient tous les deux ans aux « Pays des hommes intègres« . Des stands au nombre de 550 seront réservés à cette occasion pour 3 500 participants. 25 pays africains seront représentés à ce salon. 

Dramane Tou a annoncé que les stands de 9 m2 climatisés s’élèvent à 700 000 F CFA  et ceux ventilés, à 300 000 F CFA pour les artisans pour les artisans locaux. Un artisan de la zone Afrique doit débourser 1 000 000 de F CFA et  le ressortissant d’un pays hors de l’Afrique, 1 500 000 F CFA. Pour les institutions financières et portuaires, 2 000 000 de FCFA offrent le sésame. « Les inscriptions prennent fin le 31 juillet 2018 : votre inscription est prise en charge si vous payez 50% de la somme initiale », a-t-il indiqué.

On ne peut plus parler d’activités sans un certain nombre de mesures sécuritaires. A ce sujet, le ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré, a tenu à rassurer que tout sera fait pour assurer une sécurité à tous les participants au SIAO 2018. « Le SIAO va disposer d’un dispositif radiophonique interne. Nous aurons les informations en temps réel », dit-il.

Le SIAO 2018 sera marqué par plusieurs innovations, dévoilées par  Dramane Tou. « L’inscription et le paiement en ligne des frais de location de stands, le paiement des titres d’accès au site d’exposition par le Mobile money, le renforcement du nouveau système d’accréditation », sont autant de nouveautés qu’a soulignées le directeur général.

SIAO 2018 : Le compte à rebours est lancé
De g à d, Sétou Compaoré, Harouna Kaboré, Dramane Tou

Dramane Tou a également souligné que les 13 régions du Burkina Faso seront représentées à cette édition et que le ministre offre un stand à chaque région gratuitement pour qu’elles puissent amener l’ensemble de leurs potentialités artisanales et les présenter aux acheteurs. Les trois meilleurs stands seront récompensés, a-t-il ajouté. Un prix du ministre en charge de l’artisanat aux éditions du SIAO, dénommé « Prix d’excellence pour la transformation et la promotion des produits locaux »,  est également en jeu. 

A cette édition, il y aura « la mise en place d’un système de mentorat pour des exposants primés », a affirmé Dramane Tou. Cette idée, explique ce dernier, part du fait que les donateurs de prix peuvent, en plus du soutien en numéraire, s’investir beaucoup plus dans le soutien en nature aux artisans qui se seraient distingués par leur créativité et leur capacité d’innovation. 

Malversations

La présidente du comité d’organisation Sétou Compaoré, a fait un feedback concernant les malversations. « Ce n’est pas lié à l’organisation du SIAO 2016, dit-elle. Cela a commencé depuis 2012. Et lorsqu’on a eu connaissance, on a porté plainte contre l’agent comptable du SIAO et un des caissiers. Le dossier a été jugé et les deux ont été condamnés. Ils ont reconnu les faits et ils ont fait appel. Le dossier se trouve à la chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Ouagadougou ».

Le directeur général du SIAO a fait un bilan de l’activité 2016 à cette conférence. « Les recettes enregistrées s’élèvent à 737 911 650 F CFA avec en dépenses, 566 777 702 F CFA en 2016 », a-t-il indiqué. 

Irmine KINDA

Burkina24

           

Burkina24.com