Secteur du coton : Le Salon international du coton et du textile se tient bientôt à Koudougou

104

Secteur du coton : Le Salon international du coton et du textile se tient bientôt à Koudougou

C’est sous le thème « La transformation intégrée du coton, facteur de création d’emplois et de richesses », que se tiendra la première édition du Salon international du coton et du textile (SICOT). Un événement qui se déroulera dans la cité du Cavalier rouge, du 27 au 29 septembre 2018. Ce salon se veut le plus grand événement dédié à la filière du coton conventionnel et biologique en Afrique et devrait permettre de stimuler la transformation du coton sur le continent.

Il réunira à Koudougou des professionnels de la chaîne de valeur du coton, notamment des industriels, des acteurs de la transformation du coton, mais aussi des partenaires techniques et financiers qui accompagnent le secteur du coton dans son développement. Ce sera donc l’occasion de valoriser le coton local à travers la présentation d’outils modernes de production et de conservation, de promotion de la transformation, de financement et de commercialisation.

Secteur du coton : Le Salon international du coton et du textile se tient bientôt à KoudougouSelon Harouna Kaboré, ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, l’ambition du gouvernement burkinabè, à travers ce salon, est de « mettre en valeur le secteur du coton africain et de faire du Burkina Faso, le carrefour africain où les grandes préoccupations des acteurs de toute la chaîne de valeur de coton seront périodiquement discutées ». Et l’une des préoccupations majeures de ce secteur demeure sans aucun doute la question de la transformation. En effet, sur les 600 000 tonnes de coton produites au Burkina Faso, seulement 2% est transformé sur place. D’où l’intérêt du thème retenu pour cette première édition du SICOT.

Au menu de ce SICOT, deux conférences plénières sur la problématique du thème général du salon, une dizaine de panels sur les thèmes portant sur diverses thématiques en lien avec la transformation du coton. Il est aussi prévu des rencontres B to B et G to B ; ainsi que des tables-rondes, un défilé de mode thématique et les Nuits du SICOT.

Secteur du coton : Le Salon international du coton et du textile se tient bientôt à KoudougouDeux cents stands d’exposition seront mis à la disposition des exposants dont 50 stands destinés aux professionnels évoluant dans la chaîne de valeur du coton.
À 20 jours du début du Salon, le ministre a tenu à rassurer l’opinion que tout est mis en œuvre pour la réussite de l’événement. Un budget de 448 millions de F CFA a d’ailleurs été prévu pour couvrir les charges afférentes à l’événement.

Il est attendu à ce salon plus de 1 000 participants qui viendront de 25 pays d’Afrique et du reste du monde, avec l’Allemagne comme pays invité d’honneur. Cette première édition est placée sous le parrainage de Abdallah Boureima, président de la commission de l’UEMOA.

À en croire le ministre Harouna Kaboré, la tenue de ce salon fait partie d’un ensemble de mesures que le gouvernement compte mettre en œuvre pour un développement structurel de l’économie burkinabè. Et pour lui, ce développement passe nécessairement par la transformation des produits locaux. C’est pourquoi il dit fonder l’espoir que cette première édition du SICOT soit « un succès et un déclic véritable pour la transformation du coton africain en général et celui du Burkina Faso en particulier »

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Lefaso.net