Santé : La Caisse nationale d’assurance maladie universelle signe une convention avec ses partenaires pour la prise en charge des indigents

33
Santé : La Caisse nationale d’assurance maladie universelle signe une convention avec ses partenaires pour la prise en charge des indigents

La Caisse Nationale d’Assurance Maladie Universelle (CNAMU) a procédé le mardi 22 octobre 2019 à Ouagadougou, à la signature d’une convention de délégation de fonction avec trois ONG partenaires. Elles seront chargées de prendre en charge 70 000 indigents dans quatre régions du Burkina Faso.

L’assurance maladie universelle est en train d’être opérationnalisée. Pour cause, la CNAMU a signé le mardi 22 octobre 2019 à Ouagadougou, une convention de délégation de fonction avec trois ONG partenaires. Il s’agit de ASMADE, de RAMS et d’APIL. Pour le directeur général de la CNAMU, Justin Kinda, son organisme est chargé de favoriser la mobilisation des ressources pour que le Burkinabè se soigne à moindres frais et ait des soins de qualité. Ainsi, le présent accord prend en compte la couverture santé de 70 000 personnes de quatre régions du Burkina Faso.


Il s’agit du Centre, des Hauts Bassins, de la Boucle du Mouhoun et du Nord. Cette action constitue une première étape selon le directeur général. Par la suite, il s’agira de collecter les ressources chez les Burkinabè qui en ont. La prise en charge de ce projet qui vient être lancé avoisine le milliard de FCFA. Justin Kinda a souligné qu’au terme de l’assurance maladie universelle, au moins 25% de la population devrait être couverte. Le choix de ces trois partenaires se justifie par l’expérience qu’elles ont sur le terrain. Elles ont déjà un répertoire d’indigents dans leur zone d’intervention.


Les partenaires se sont dit heureux que le projet puisse enfin démarrer. Mme Doly Kambouele, au nom des trois ONG partenaires, a rassuré qu’elles feront tout pour être à la hauteur des attentes. Ainsi, les indigents pourront être pris en compte. Ils verront donc leurs besoins satisfaits. La porte-parole a aussi souligné que leur rôle consistera à la mobilisation sociale des indigents déjà ciblés , afin qu’ils adhèrent aux mutuelles de santé qui existent dans leur localité. Il s’agira donc concrètement pour les ONG de faire un travail de sensibilisation, de communication. Cela, pour montrer le bien- fondé et les opportunités que la caisse leur offre. Le but final est qu’ils se fassent enrôler dans les mutuelles de santé. Ils seront alors pris en charge par le régime d’assurance maladie.


Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici