Santé et sécurité au travail : L’OST explique sa mission aux journalistes

107
Santé et sécurité au travail : L’OST explique sa mission aux journalistes

L’Office de santé des travailleurs (OST) a initié une rencontre d’information et de sensibilisation au profit des journalistes sur ses activités en matière de santé et de sécurité au travail. Débuté le 29 mai, cet atelier a pris fin le vendredi 31 mai 2019 à Ouagadougou, par une visite à la clinique des travailleurs. Ces 72 heures d’échanges ont permis aux journalistes de découvrir l’OST dont la principale mission est d’éviter l’altération de la santé des travailleurs.

L’Office de santé des travailleurs (OST) a entre autres pour rôle de prévenir les maladies professionnelles, les accidents, les blessures et les décès. Ce qui n’est pas une option mais une obligation, car selon l’article 255 du Code du travail, tout employeur installé au Burkina Faso est tenu d’assurer la couverture sanitaire de ses travailleurs conformément aux conditions définies par les textes portant organisation et fonctionnement de la sécurité et de la santé au travail.

À ce titre, l’employeur doit notamment s’affilier à l’OST ou à toute autre structure de santé au travail agréée par le ministère de la Santé. Mais cette disposition semble être de moins en moins respectée au Burkina par plusieurs entreprises.


Une situation que l’OST, à travers ses activités, tente de résoudre afin de garantir aux travailleurs des cadres de travail sain. Mais malgré les efforts de l’OST, des insuffisances persistent. Au Burkina Faso, sur la centaine de milliers d’entreprises, on compte moins de 1 000 entreprises qui sont affiliées à l’OST. « Certains responsables d’entreprises n’ont pas compris l’importance de la santé et de la sécurité au travail », déplore Dr Ludwine Da, directrice des activités de santé.

Pour les responsables de l’OST, l’affiliation est un acte de citoyenneté qui obéit à une disposition légale et réglementaire. Elle assure une crédibilité et améliore l’image de marque de l’entreprise et du service.

L’OST interpelle donc les responsables d’entreprises à plus d’engagement pour protéger leurs travailleurs contre les risques professionnels. « Au Burkina Faso, 53 maladies sont répertoriées sur la liste des maladies professionnelles et lorsque vous présentez une maladie professionnelle reconnue sur cette liste, vous êtes indemnisé », a souligné Dr Paul Yaméogo.


Outre sa mission qui consiste à éviter l’altération de la santé des travailleurs, l’OST fait aussi des consultations et fait la prise en charge médicale des risques professionnels. Il fait aussi des visites de lieux de travail et dispose de matériel de pointe pour s’occuper des travailleurs.

En rappel, l’Office de santé des travailleurs, établissement public de santé, a été créé le 31 juillet 1987, conformément aux principes de l’Organisation internationale du travail (OIT). Il est dirigé par le professeur Dieudonné Ouédraogo, directeur général de l’OST.

Issoufou Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici