Santé : Bientôt le passage à l’échelle de la délégation des tâches en matière de planification familiale

146
Santé : Bientôt le passage à l’échelle de la délégation des tâches en matière de planification familiale

Ce jeudi 29 août 2019 se tient à Ouagadougou un atelier de validation du plan de passage à l’échelle de la délégation des tâches dans le domaine de la planification familiale au Burkina Faso. Le document, une fois adopté, servira d’outil de plaidoyer pour la mobilisation des ressources et permettra de mieux coordonner les interventions en matière de délégation des tâches.

Au Burkina Faso, les chiffres font état de 23% de femmes qui ont des besoins non-satisfaits en planification familiale. En outre, la prévalence contraceptive demeure faible. Une situation qui s’explique en partie par la pénurie de personnel de santé qualifié surtout en milieu rural capable de délivrer des services de planification familiale.


C’est dans ce contexte que le pays expérimente, depuis octobre 2016, dans les districts sanitaires de de Dandé et de Tougan, la délégation des tâches qui consiste à mettre à contribution des agents de santé en première ligne pour améliorer l’offre de soins notamment en matière de planification familiale, à travers le transfert/partage des tâches.

Au vu des résultats jugés satisfaisants, il a été décidé du passage à l’échelle de la délégation des tâches dans le reste des 68 districts sanitaires que compte le pays. Pour ce faire, un plan a été élaboré. L’atelier qui s’est tenu ce jeudi 29 août 2019 sera donc l’occasion d’examiner et d’apporter des amendements en vue de finaliser le plan de passage à l’échelle de la délégation des tâches en matière de planification familiale.

Dr Boubacar Sawadogo, directeur assurance qualité à Marie Stopes

Une fois adopté, le document servira d’outil de plaidoyer pour la mobilisation des ressources et permettra également de mieux coordonner les interventions du ministère et de ses partenaires en matière de délégation des tâches. « Cette stratégie peut contribuer énormément à l’accessibilité de la population aux services de planification familiale », a indiqué Dr Boubacar Sawadogo, directeur assurance qualité à Marie Stopes, partenaire du ministère de la Santé dans l’élaboration du plan de passage à l’échelle.

Le passage à grande échelle de la délégation des tâches en matière de planification familiale devrait débuter en 2020 et permettra d’améliorer les indicateurs en matière de planification familiale, notamment le taux de prévalence contraceptive qui est actuellement de près de 31%.

Justine Bonkoungou

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici