Salle polyvalente de 500 places pour le Namentenga : La promesse du chef de l’Etat devient réalité

88

Le directeur de cabinet du Président du Faso, Seydou Zagré a procédé à la pose de la première pierre d’une salle polyvalente de 500 places le lundi 17 avril 2017 à Boulsa. Ce geste vient ainsi concrétiser la promesse du président du Faso après sa rencontre avec les forces vives de la province du Namentenga.

« Merci au président du Faso d’avoir entendu notre cri du cœur ». Voilà le mot du maire de Boulsa, Aimé Kaboret à l’entame de son intervention au cours de la cérémonie. Et c’est d’ailleurs lui qui a su traduire la joie de la population. « Nous sommes surpris par la diligence du président du Faso parce que la population de Boulsa avait fini par se sentir marginalisée », a-t-il confié. Ces frustrations dues au fait que rien ne semble pointer à l’horizon en matière d développement avait certainement à la base des menaces de boycott de la dernière fête nationale célébrée à Kaya.

Salle polyvalente de 500 places pour le Namentenga : La promesse du chef de l’Etat devient réalité
Les populations ont exprimé leur joie de voir ce joyau sortir de terre et la promesse du chef de l’Etat se réaliser de façon diligente

Tout cela relève désormais du passé et c’est pourquoi le maire de Boulsa a confié que cette cérémonie permettra de « rétablir le sentiment d’appartenance à la communauté nationale ». La salle polyvalente du Namentenga (il y aura aussi 5 boutiques, une guérite et des latrines)  sera exécutée dans un délai de cinq mois par l’entreprise Yembi et frères et coûtera la bagatelle de 140 millions de FCFA.

Il est vrai que cette infrastructure est l’une des nombreuses doléances des populations. Mais à entendre le directeur de cabinet du président du Faso, Seydou Zagré, ce n’est que le début parce que d’autres réalisations viendront progressivement. Déjà au cours de la cérémonie, le secrétaire permanent des Engagements nationaux, Boukaré Compaoré a annoncé la réalisation de 5 forages pour la province du Namentenga. Mais le directeur de cabinet n’a manqué d’appeler les fils et filles du Namentenga à l’union sacrée pour relever les défis du développement de leur province.

Salle polyvalente de 500 places pour le Namentenga : La promesse du chef de l’Etat devient réalité
Les femmes de Kouri

Après Boulsa, le secrétaire permanent des Engagements nationaux et des programmes d’urgence, Boukaré Compaoré s’est rendu dans la localité de Kouri (commune de Piela) pour lancer les travaux de construction d’un CSPS équipé d’un forage, d’un coût total de 141 millions de FCFA.

Ici, dans cette zone où le rayon moyen d’action était de 8,75 km, selon le medécin-chef du district sanitaire  de Bogandé, Palamanga Ouoba, c’est un engagement du chef de l’Etat qui prend forme. Le maire de Piéla, Daniel Nadinga a surtout relevé que l’infrastructure qui verra le jour dans cinq mois, permettra de sauver des vies puisqu’à cause de l’enclavement du village en saison pluvieuse (dû à une retenue d’eau), il était pratiquement impossible d’avoir des soins.

Service communication Engagements nationaux

Burkina24.com