« Saké » : Nabalüm accepte l’appel de la musique

126

Elle s’est déjà fait connaître dans le milieu de la musique au Burkina et des concerts dans plusieurs villes africaines avec un EP de trois titres en 2016. Un EP qui lui ouvre des voies : lauréate de visa pour la création avec des résidences à Paris en 2016 et « Kundé » de la révélation 2017.  Ce vendredi 20 juillet 2018, Aminata Nabaloum, Nabalüm  de son nom d’artiste, s’est dévoilée entièrement en présentant son premier album de 12 titres intitulé « Saké », « Accepte» en mooré, sa langue maternelle.

Autodidacte, Nabalüm a accepté l’appel de la musique. D’où le titre en mooré « Saké » qui veut dire « Accepte ». Toute petite, elle imitait des musiques ou inventait des mélodies. « L’acceptation, c’est le déclic pour tout », dit-elle.  «Mon histoire avec la musique est partie d’une acceptation. Il faut toujours accepter pour franchir un cap ».

La réponse à cet appel de la musique a donné un EP en 2016 et un album deux ans après. En effet, tout part de sa rencontre en 2014 quand son chemin croise celui de Alif Naba en Côte d’Ivoire à Abidjan, qui la prend sous son aile.

Elle décide alors de s’installer à Ouaga au Burkina Faso, son pays d’origine pour des résidences artistiques ardues à « Paongo ». Des allers-retours entre Ouaga et à Abidjan pour ses études rythment sa vie. Après 4 ans d‘apprentissage, de durs labeurs, sous la direction artistique de Alif Naba, elle se présente au grand jour avec « Saké ».

Conférence de presse de la dédicace de l’album Saké

Un album de 12 titres, essentiellement de l’afro soul, mûri par ses expériences, sa rencontre avec d’autres artistes et entièrement enregistré en live. A travers les titres chantés  en dioula, anglais, mooré et français, l’artiste fait don de sa voix généreuse et riche en émotions.

L’amour l’inspirera particulièrement, et donne lieu à trois titres dont « Noka », « Kanu », « Mdolé », chantés sous différents angles. La cause de la petite fille lui tient à cœur aussi. Elle chante « Lécolé », à travers lequel elle prône sa scolarisation.

« Saké » c’est aussi pour elle, un message pour chacun de s’accepter tel quel. Avec le titre  « Black », elle revendique sa couleur de peau. Africaine est sa nationalité d’où ce titre « From where », un titre qui lui a été inspiré lors de sa tournée africaine. «Ma tournée m’a vraiment apporté quelque chose dans la vie, la fierté d’être africaine pour lequel j’ai composé la chanson ‘From were’, dit l’artiste. J’ai découvert des choses vraiment formidables. Si on laissait tomber ces histoires de nationalités, on gagnerait plus en tant qu’Africains».

Pour son directeur artistique Alif Naba, Nabalüm propose avec cet album, une démarche très actuelle qui puisse se faire écouter partout dans le monde.

Si son EP lui a porté la chance de parcourir des villes de l’Afrique, Nabalüm a tout espoir que l’album sera accepté par le public et lui ouvrira les portes des scènes du monde.

L’album est disponible sur les plateformes de téléchargement, un numéro whatsapp  est aussi mis à disposition (00226 62 32 32 32) pour commander l’album.

Revelyn SOME

Burkina24

Burkina24.com