Sahel: Un important chef djihadiste, le Marocain Ali Maychou, tué par l’armée française

52

L’annonce a été faite mardi soir par la ministre française des armées Florence Parly. « Le 9 octobre, la France a éliminé le numéro deux du groupe RVIM au Sahel, rattaché à Al-Qaïda. Ali Maychou, leader religieux, recruteur et cerveau de plusieurs attentats d’ampleur était un artisan de la haine » a tweeté Florence Parly qui achève une tournée au Sahel pendant laquelle elle a notamment séjourné au Sahel.

Selon des détails livrés par Reuters, de son vrai nom Abou Abderahman al Maghrebi, Ali Maychou, a été tué au Mali dans la nuit du 8 au 9 octobre lors d’une opération menée en coordination avec les forces maliennes et un soutien américain.

Le RVIM est l’acronyme de Rassemblement
pour la victoire de l’islam et des musulmans, autre nom donné au GSIM
(groupe de soutien à l’islam et aux musulmans), affilié à Al Qaïda et
dirigé par le chef touareg malien Iyad ag Ghali.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici