Rotary club de Ouagadougou : Un gala pour sauver des femmes du cancer du col de l’utérus

171

Rotary club de Ouagadougou : Un gala pour sauver des femmes du cancer du col de l’utérus

C’est par l’exécution des deux hymnes (national et du Rotary international) qu’a débuté ce gala. Rotariens, rotariennes et invités de marque n’ont pas marchandé leur présence pour soutenir une noble cause, la lutte contre le cancer du col de l’utérus. Une soirée au cours de laquelle les uns et les autres ont été invités à faire des souscriptions, à acheter des enveloppes surprises, à participer à une vente à l’américaine d’objets d’arts. Le tout dans une ambiance détendue, au rythme de la musique, avec l’ouverture du bal et les passages de l’humoriste Gérard Ouedraogo.

Rotary club de Ouagadougou : Un gala pour sauver des femmes du cancer du col de l’utérus
Mariam Nonguierma, présidente de l’Association des sages-femmes du Burkina

Lors de la 1ère édition du gala (celle- ci est la deuxième), l’Association des sages-femmes du Burkina avait bénéficié de la générosité du Rotary club de Ouagadougou. Pour la présidente de l’Association, Mariam Nonguierma, moins d’un an après le don (septembre 2016), l’appareil de cryothérapie qui sert pour le traitement des lésions précancéreuses du col de l’utérus a permis de dépister plus de mille femmes. Et cinquante ont pu bénéficier du traitement par cet appareil au niveau de la clinique des sages-femmes à Ouagadougou. « Le cancer du col est une maladie redoutable, mais une fois que les lésions ont été découvertes tôt et traitées par la cryothérapie, elles ne progressent plus », a-t-elle indiqué.

Ce qui permet donc d’anticiper les choses pour que cela ne puisse pas aboutir à la maladie du cancer évasif qui tue les femmes, donc endeuille des familles. La prévention étant très importante, la première responsable de l’Association des sages-femmes du Burkina a invité ses sœurs d’ici et d’ailleurs qui ont un âge compris entre 25 et 60 ans à faire le dépistage des cancers du col. Un comportement qui permettra de détecter à temps les premières lésions que l’on peut traiter et guérir avant que cela ne devienne un cancer évasif.

Rotary club de Ouagadougou : Un gala pour sauver des femmes du cancer du col de l’utérus
Saïdou Ouédraogo, président du Rotary club de Ouagadougou

La réédition de ce gala a été possible grâce au succès de celui de 2016, qui avait permis de récolter des fonds, d’acheter deux kits de cryothérapie et d’en faire don à l’Association des sages-femmes et au District sanitaire de Koupéla. Selon Saïdou Ouédraogo, Président du Rotary club de Ouagadougou, l’objectif de cette soirée est de collecter plus de fonds qui seront investis dans la lutte contre les cancers du col de l’utérus. « Chaque année, le Rotary est engagé dans des actions humanitaires de tous ordres, mais nous avons ciblé le domaine de la lutte contre les cancers féminins l’année dernière. Notre objectif minimal c’est deux kits, mais peut-être que nous ferons un plus en fonction de ce que nous aurons pu récolter », a-t-il confié.

Rotary club de Ouagadougou : Un gala pour sauver des femmes du cancer du col de l’utérus
La remise du chèque de 2 300 000 FCFA par le groupe CGE

Déjà il a félicité le groupe CGE qui a travers la remise d’un chèque de 2 300 000 FCFA lors de cette soirée, permettra d’acheter un kit. Au grand bonheur des futurs bénéficiaires que sont les centres de santé, donc des femmes.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Lefaso.net