Riz plastique saisi à Ouagadougou : Le Ministère du Commerce réagit

103

Riz plastique saisi à Ouagadougou : Le Ministère du Commerce réagit

Depuis trois mois au moins, une telle investigation n’a permis de trouver sur le marché, aucun « riz en plastique ». Le phénomène a toutefois pris de l’ampleur cette semaine. Les réseaux sociaux et la presse audiovisuelle et écrite font échos de la découverte de riz plastique dans une famille à Ouagadougou. La Gendarmerie Nationale saisie, a diligenté une enquête qui est en cours. Un prélèvement a été fait et est en cours d’analyse au niveau du Laboratoire Nationale de Santé Publique. Les conclusions du LNSP sont attendues dans une semaine. D’autres échantillons seront analysés par l’Agence Burkinabè de la Normalisation, de la Qualité et de la Métrologie (ABNORM).

En attendant les résultats de ces enquêtes, le Gouvernement invite les populations à rester vigilantes dans tout ce qu’elles consomment. Cette veille citoyenne et cette collaboration ont du reste permis aux services de contrôles de saisir 25 sacs de riz impropres à la Consommation à Banfora dans la Région des Cascades.

Il les invite par ailleurs en cas de besoin, à saisir les structures compétentes notamment les forces de Défense et de Sécurité, ou les services de contrôles du Ministère en charge du Commerce aux numéros verts suivants : 80 00 11 84/84 à Ouagadougou, et 80 00 11 86 à Bobo-Dioulasso.


Lisez aussi : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance


DCPM/ Ministère du Commerce, de l’industrie et de l’Artisanat

Lefaso.net