Revue technique 2017 du PNDES : « Des acquis majeurs ont été engrangés »

71

Le Comité technique national du Plan national de développement économique et social (PNDES) s’est réuni ce vendredi 19 mai 2017 à Ouagadougou en session ordinaire. L’objectif est de finaliser les travaux et produits à soumettre à l’appréciation du Comité de pilotage du nouveau référentiel de développement au Burkina Faso. A en croire le Secrétaire général du Premier ministère, Bamory Ouattara, malgré un climat social et sécuritaire très tendu, des acquis majeurs ont pu être engrangés.

Bâti autour de trois axes stratégiques, le PNDES s’inscrit dans une dynamique de transformation structurelle de l’économie burkinabè. Les axes du PNDES visent à réformer les institutions et moderniser l’administration, développer le capital humain, et dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois.

Sa mise en œuvre promet une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emplois décents pour tous et induisant l’amélioration du bien-être social. Le dispositif de suivi et d’évaluation du référentiel de développement national comprend des organes dont le Comité technique national (CTN/PNDES).

Revue technique 2017 du PNDES : « Des acquis majeurs ont été engrangés »
Aperçu du présidium.

Ce comité constitue l’organe technique de préparation des travaux du Comité national de pilotage du PNDES. Il se réunit en réunion ordinaire appelée « Pré-revue » ou « Revue technique » ce 19 mai pour finaliser les travaux et produits à soumettre à l’appréciation du comité de pilotage. La revue annuelle est précédée de cette pré-revue.

Les documents à analyser, selon le Secrétaire général du Premier ministère, Bamory Ouattara, notamment le projet de rapport annuel de performance de mise en œuvre et des perspectives sont élaborés par le Secrétariat permanent du PNDES à partir de rapports sectoriels et régionaux.

« L’objectif global de la revue technique est d’examiner et de valider le projet de rapport de performance globale de la mise en œuvre du PNDES en 2016 et des perspectives 2017-2019 », a indiqué le SG du Premier ministère.

Des avancées significatives malgré des difficultés…

Pour ce premier bilan du PNDES, plusieurs partenaires au développement étaient représentés notamment les structures techniques des ministères et institutions de l’Etat, les collectivités territoriales, les projets et programmes de développement, les ONG, les partenaires techniques et financiers.

Revue technique 2017 du PNDES : « Des acquis majeurs ont été engrangés »
Le Secrétaire général du Premier ministère, Bamory Ouattara (Au micro)

« Malgré la mise en œuvre tardive du budget, un climat social et sécuritaire très tendu et le système statistique national qui a besoin d’être renforcé, des acquis majeurs ont été engrangés. La croissance économique a enregistré une reprise en s’affichant à 5,9% en 2016 contre 4% en 2015 », a confié Bamory Ouattara.

En matière de réformes des institutions et de modernisation de l’administration, il note des avancées significatives en matière de lutte contre la corruption, la consolidation de l’indépendance de la justice.

En matière de développement du capital humain, des avancées sont également annoncées notamment en matière d’accès à la santé, à l’eau potable, de développement des infrastructures d’éducation et d’enseignement supérieur, de réforme du système éducatif et de promotion de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et des femmes particulièrement les diplômés.

« S’agissant de la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et l’emploi, de nombreux travaux d’infrastructures ont été lancés en vue de lever les obstacles structurels à la croissance. Il s’agit de l’aménagement des routes bitumées et des pistes rurales, des terres agricoles, de la construction d’infrastructures électriques et le démarrage de la pose de la fibre optique télécom », se réjouit-il.

Noufou KINDO

Burkina 24

Burkina24.com