Retour du Pari hippique burkinabè : Des raisons d’espérer

81

Les acteurs du sport équestre souhaitent le retour du Pari hippique burkinabè (PHB). Cependant, des structures comme la loterie nationale du Burkina (LONAB) approchée pour accompagner l’organisation de cette course ont souhaité que les compétitions soient mieux organisées. A ce sujet, la Fédération burkinabè de sport équestre a fait des progrès.

La Fédération burkinabè de sport équestre multiplie les initiatives pour le retour du Pari hippique burkinabè (PHB). Ce dimanche 9 juin 2019, les amoureux des chevaux ont pris d’assaut l’hippodrome du quartier Hamdalaye de Ouagadougou. Pour cause, se disputait le Grand prix d’accompagnement de la LONAB.

L’objectif caché de cette course qui se tient pour la deuxième fois en un mois est de tester les capacités organisationnelles de cette fédération. Pour ce coup, pari réussi par la structure dirigée par Rachid Nakoulma. Des signes d’encouragement avec l’amélioration du dispositif sécuritaire, bonne gestion du temps et respect du timing, piste bien aménagée  ont d’ailleurs été constatés. Les conditions étaient effectivement meilleures pour cette fois.

Trois races de chevaux en compétition

Quand c’est ainsi, les chevaux et les jockeys trouvent le moyen de s’exprimer dans leur plénitude. D’ailleurs, les fanatiques ont pu suivre trois courses concernant trois races de chevaux . Chez la race des poulains, le cheval Somkieta monté par Kader Ouédraogo s’est imposé devant Kiswend Sida de Arnaud Zoungrana. La distance de course était de 800 mètres. La troisième place est revenue au cheval de Neima Nagodi de Yacouba Kaboré. Il  devance Adama Kassi de Ismaël Douna et Satom de Mahamane Sabiou.

Quant aux métisses,  Mafrawata prend la tête dans ce circuit de 2800m. Ce cheval devance Kidwend Sida 2, Siry Boy, Seul Attaquant et Neima Trésor.

Cependant, la course la plus attendue concerne les chevaux de race locale. Sur une distance de 2800 mètres, Zoulman Kassir a été plus rapide que ses concurrents. Ses poursuivants sont Okamedi, Petit Danger, Général Barrio et Truelook.

“Nous recherchons le retour du PHB

Seydou Kaboré du service marketing de la LONAB a également assisté à cette compétition. « Si les courses ici étaient développées, cela aurait fait l’affaire des parieurs. Ce que j’ai vu ce soir était vraiment merveilleux. Il y a une nette amélioration dans l’organisation par rapport à ce qu’on a vu dans le temps », concède Kaboré. Pour lui en effet, si le cap est maintenu, le PHB pourrait revenir.

 « Il y a un travail qui doit être fait pour l’aménagement de la piste et du soutien pour le comité  d’organisation. Ce que nous recherchons, en réalité, c’est le retour du PHB. Cela va permettre de lutter contre beaucoup de choses comme le chômage, l’encadrement des enfants », estime Rachid Nakoulma.

Il assure que d’autres compétitions seront organisées pour convaincre les partenaires qu’elle a la possibilité de tenir le pari du retour du PHB.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici