Retour des exilés politiques : Un mouvement plaide auprès de El hadj Rasmané Sana

39

Les membres de l’association qui militent pour le retour des exilés en terre natale se sont rendus ce 6 février 2018 à la grande mosquée de Ouagadougou pour plaider  leur cause auprès du président de la communauté musulmane, El Adj Rasmané Sana.

Les évènements douloureux des 30 et 31 octobre 2014 ont contraint certaines personnes à fuir le pays dont  l’ancien président Blaise Compaoré. Etant épris d’une réconciliation pour tous, l’association milite pour leur retour. Ils comptent mener plusieurs actions en ce sens dont l’audience de ce jour.

Après s’être entretenus avec le président de la communauté musulmane, El Hadj Rasmané Sana, ce dernier a donné son avis à ce sujet qui est de demander pardon au peuple burkinabè pour qu’il accepte le retour des exilés. « Cette chose est en conformité avec notre religion. Dieu aime la réconciliation, Dieu aime ceux qui pardonnent. C’est à une personne qui est en faute qu’on doit pardonner et non à une personne qui a fait du bien (….) », dit El Hadj Rasmané Sana.

Mahamadi Ouangrawa, secrétaire général du Mouvement citoyen pour le retour des exilés politiques et la réconciliation nationale, a souligné que cette démarche s’inscrit dans le cadre de la rencontre des personnes ressources pour leur demander des conseils et aller vers une réconciliation nationale. Comment le secrétaire général du mouvement citoyen a-t-il apprécié cette audience ?

« L’échange a été très fructueux en ce sens qu’il nous a prodigué des conseils et il nous promis qu’il restera jour et nuit pour soutenir de telles initiatives (… )», a rapporté Mahamadi Ouangrawa.

Irmine KINDA

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com