Responsabilité sociale des PME : Le ProFeJec s’engage aux côtés de 2IE

115
Responsabilité sociale des PME : Le ProFeJec s’engage aux côtés de 2IE

Le Projet femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté (ProFeJec), en partenariat avec l’Institut de l’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2ie), a organisé la cinquième édition du Café Responsabilité sociale des entreprises (Café RSE) sous le thème « Enjeux et défis de la responsabilité sociale et environnementale des PME au Burkina Faso ». Un panel a été organisé dans ce cadre, le mercredi 7 août 2019 à Ouagadougou, à la suite de la cérémonie d’ouverture de l’édition.

« La Responsabilité sociale et environnementale d’une entreprise, en termes simples, c’est lorsque la restauratrice décide de ne plus jeter des déchets ou l’eau de vaisselle dans les caniveaux ou encore c’est lorsque le mécanicien ouagalais s’engage à ne plus verser son huile liquide au bord de la voie », a introduit le coordonnateur national du ProFeJec, Moumine Sissao. Ce serait déjà des avancées notoires en matière de Responsabilité sociale des entreprises (RSE) avec de tels engagements, poursuit-il.


L’accompagnement entrepreneurial envisagé dans le cadre du ProFeJec se veut global, selon lui, en s’attaquant à plusieurs problématiques dont celle de la prise en compte des préoccupations sociales et environnementales des activités économiques. Le ProFeJec veut ainsi améliorer la contribution des jeunes et femmes au développement économique et social durable du Burkina Faso, à travers le renforcement de leur autonomisation économique et de leur contribution à la résolution des problèmes sociétaux auxquels le pays fait face, grâce à la culture de la paix et des valeurs civiques. C’est pourquoi cette cinquième édition du Café Café RSE se tient en partenariat avec 2ie.


Le café RSE, selon Giraude Adeossi, responsable RSE de l’institut 2ie, est un espace de partage et interactif sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. La responsabilité sociale et environnementale n’est pas que l’affaire des grandes entreprises, elle concerne aussi les entrepreneurs de croissance, qui ont la volonté et les capacités d’innover et de faire croître leurs activités, ajoute Giraude Adeossi.

C’est pourquoi, souligne le coordonnateur national de ProFeJec, une des missions du projet est de développer cette culture sociale et environnementale chez les nouveaux entrepreneurs ou les « entrepreneurs en herbe ». La cinquième édition réunit alors de jeunes entrepreneurs et surtout ceux qui font leurs premiers pas dans l’entrepreneuriat, pour l’examen de questions relatives à la contribution des entreprises au développement d’une nation.


Pour ce qui est du ProFeJec, il a été mis en place par le PNUD Burkina avec le soutien l’ambassade du Grand-Duché de Luxembourg et en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes. Le projet ambitionne de contribuer à la redynamisation de l’écosystème de l’entreprenariat au Burkina, a déclaré Mounmine Sissao. Pour ce faire, quatre stratégies d’action ont été ciblées, poursuit-il.

La première consiste à renforcer les capacités des structures d’entreprenariat dont les incubateurs ; la deuxième est de renforcer le lien entre l’entreprenariat et la citoyenneté ; la troisième vise à développer les résultats entre les acteurs qui existent au niveau de l’écosystème ; enfin, la quatrième stratégie est de faciliter la mise en place d’un mécanisme de financement adapté aux jeunes porteurs d’entreprises.


Et la RSE, selon lui, est focalisée sur la deuxième stratégie d’action, et la collaboration avec 2ie va consister à sensibiliser les différents acteurs sur la problématique de la responsabilité sociale des entreprises, particulièrement les PME. La suite, ajoute M. Sissao, sera de formaliser un cycle de conférences sur des thématiques importantes comme la RSE, particulièrement sur lien entre l’entreprenariat et l’engagement citoyen et aussi en lien avec les objectifs de développement durable.

Le responsable RSE de l’institut 2ie Giraude Adeossi, s’est dit satisfait que le ProFeJec se joigne à l’initiative RSE pour faire de la responsabilité sociale des entreprises une réalité au Burkina.

Etienne Lankoandé

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici