Réseau des radios catholiques du Burkina

53

La commission épiscopale des commissions sociales de la conférence épiscopale Burkina/Niger,  a créé un réseau des Radios catholiques du Burkina (RCB).  Le lancement a eu lieu,  le lundi 12 février 2018 à Ouagadougou. Il s’agit d’une connexion satellitaire  de 14 radios  diocésaines  sur les 15 diocèses  du pays. 
Les 14  radios catholiques de Bobo-Dioulasso, Ouahigouya, Fada N’Gourma, Banfora, Yako, Koudougou, Dédougou, Léo, Nouna, Manga, Kaya, Koupéla,  Diébougou et Ouagadougou  des 15 diocèses du Burkina Faso ont décidé d’unir leur force et répandre la parole de Dieu. C’est pourquoi, elles se sont réunies en réseau des Radios catholiques du Burkina (RCB), la radio qui rassemble. Le lancement a eu lieu,  le lundi 12 février 2018 à Ouagadougou. Le projet a été financé par la Conférence épiscopale  italienne  à hauteur de 133 232 520 de F CFA et  désormais  elles émettent en synchronisation avec  leur  radio- mère implantée à Ouagadougou, dans l’enceinte de la Conférence épiscopale Burkina-Niger, au centre Cardinal- Paul- Zoungrana. Elles auront 7 heures d’émissions communes grâce à une connexion satellitaire VSAT. « Si, les 14 radios reçoivent le flux satellitaire et diffusent en fréquences modulées, la radio- mère, elle continue de diffuser ses programmes en streaming sur notre site web 3wecbburkina.org. 24/24, 7J7 disponibles dans le monde entier », a confié le coordonateur du réseau, Abbé Laurent Balma.  Par ailleurs, l’Abbé Balma, directeur de la radio-mère, a relevé que l’objectif premier du réseau  est  l’annonce de l’évangile de Jésus-Christ,  mais il reste très ouvert dans l’accompagnement de toutes les institutions et des particuliers pour des besoins de communications qui développent  l’homme et la société. « Les programmes produits dans la radio-mère et les 14 autres radios- membres contribueront à la formation doctrinale, catéchétique, spirituelle et humaine de nos auditeurs », s’est réjoui l’évêque, président de la commission épiscopale des commissions sociales, Mgr Lucas Kalifa Sanou. Il  a confié qu’il s’agit d’une première en Afrique et  a invité le coordonateur du réseau  et l’ensemble  des différentes radios à s’investir davantage pour un travail de cohésion en synergie d’actions, et faire preuve de professionnalisme  pour relever tous les défis.  L’arrivée de cet organe de communication inter- diocésain a été saluée par le ministre en charge de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou. Pour lui, le RCB vient consolider la cohésion sociale pour l’ensemble du pays.  « Ce réseau vient en appui aux efforts remarquables qui sont réalisés quotidiennement sur le terrain par les différentes radios catholiques, tout en leur donnant plus de visibilité», a-t-il précisé. Tout en souhaitant plein succès au réseau, le ministre a rassuré les responsables, du soutien de son département.   
Mariam OUEDRAOGO

sidwaya.bf