Rencontre des femmes CDP du Kadiogo : « Le CDP est le plus gros baobab du monde politique du Burkina. Soyez-en sûres » (Eddie Komboïgo)

51

Rencontre des femmes CDP du Kadiogo : « Le CDP est le plus gros baobab du monde politique du Burkina. Soyez-en sûres » (Eddie Komboïgo)

La mobilisation était « forte » en cette soirée au siège national du parti. Selon la responsable nationale chargée à la mobilisation des femmes du parti, Catherine Ouédraogo, les militantes sont des représentantes venues des douze arrondissements de la commune de Ouagadougou et des six communes rurales qui constituent la province du Kadiogo.
Selon Catherine Ouédraogo, cette mobilisation a pour principale motivation de féliciter le président du parti pour sa réélection à la tête du parti à l’issue du dernier congrès ordinaire tenu en début mai 2018.

« Aujourd’hui, c’est vraiment comme une visite de courtoisie que nous lui rendons. Mais au lieu que ça se passe à domicile, parce que nous savions que nous allons emmener du monde, nous avons préféré le faire à notre siège », a-t-elle expliqué.

Rencontre des femmes CDP du Kadiogo : « Le CDP est le plus gros baobab du monde politique du Burkina. Soyez-en sûres » (Eddie Komboïgo)Catherine Ouédraogo et ses camarades ont également assuré au président du parti, Eddie Komboïgo, de leur engagement à ses côtés pour relever les défis futurs qui attendent le parti dont la conquête du pouvoir. « Donc, nous sommes venues lui assurer de notre soutien et de notre engagement total à ses côtés pour que le CDP accède au pouvoir », confie Mme Ouédraogo.

Rencontre des femmes CDP du Kadiogo : « Le CDP est le plus gros baobab du monde politique du Burkina. Soyez-en sûres » (Eddie Komboïgo)Une dynamique qui réjouit le président du CDP. Pour lui, cette « grande mobilisation » est la preuve « qu’elles sont prêtes pour le combat futur afin de reconquérir le pouvoir pour le CDP en 2020 ».
A en croire Eddie Komboïgo, cette mobilisation donne « encore le courage, la vitalité au parti ». C’est pourquoi a-t-il profité pour lancer un appel à l’ensemble des femmes, sans lesquelles, persuade-t-il, le pays ne peut se construire.
« Quelqu’un a dit que le CDP est l’un des baobabs… ; le CDP est le plus gros baobab du monde politique du Burkina. Soyez-en sûres », a déclaré Eddie Komboïgo.

Lefaso.net

Lefaso.net