Région du Nord : fin de formation professionnelle pour 60 enfants retirés des sites d’orpaillage

34

Région du Nord : fin de formation professionnelle pour 60 enfants retirés des sites d’orpaillage

Le travail des enfants dans les sites d’orpaillage au Burkina Faso constitue un véritable problème de droits humains. Des violations flagrantes des droits à la protection, à l’éducation, à la survie, sont entre autres constatées. Afin d’accompagner la combat engagé par les autorités dans la lutte contre les pires formes de travail des enfants, une action synergique a été initiée en 2017 dans la région du Nord par un consortium de structures (Educo, Children’s Fund of Canada et Tabital-Lobal). C’est donc dans le cadre de la mise en œuvre du Projet intégré de protection, de retrait et de réinsertion des enfants des sites d’orpaillage du Nord (PROPRES) que cette activité de remise d’attestations et de kits d’installation a été organisée.

Agir et susciter des changements de comportement

Région du Nord : fin de formation professionnelle pour 60 enfants retirés des sites d’orpaillageCorriger les failles en matière de protection des enfants sur les sites d’orpaillage traditionnels, contribuer à la lutte contre les pires formes de travail des enfants à travers la réinsertion socio-professionnelle, tel est l’objectif global visé par le PROPRES.

À la faveur de la Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants dont la commémoration est placée cette année sous le thème « Génération-sécurité et santé », les acteurs se sont retrouvés pour faire le bilan des actions menées à mi-parcours, avec et pour les enfants, dans le cadre du projet. À l’occasion, 60 enfants retirés des sites d’orpaillage et originaires des communes de Barga, Koumbri, Oula et Ouahigouya, qui ont bénéficié d’une formation aux métiers de mécanique, de coupe-couture et de menuiserie bois, ont été gratifiés. La remise des attestations de fin de formation s’est effectuée au cours d’une cérémonie marquée par la présence de plusieurs personnalités.

Région du Nord : fin de formation professionnelle pour 60 enfants retirés des sites d’orpaillageRasmané Bélem, intervenant au nom des apprenants, a étalé les raisons fondamentales qui ont conduit ses camarades sur les sites d’orpaillage. « Nous remercions tous ceux qui ont œuvré pour nous sortir du bourbier des sites en nous proposant cette formation.
Les connaissances acquises nous donnent confiance pour entreprendre afin de quitter définitivement un milieu qui n’est pas le nôtre », se réjoui le porte-parole des enfants qui, du reste, a insisté sur le besoin de perfectionnement et de suivi.

Région du Nord : fin de formation professionnelle pour 60 enfants retirés des sites d’orpaillageEdouard Junior N’deye, directeur pays de Educo et membre du consortium, a rendu hommage aux enfants qui ont accepté de quitter les sites pour se concentrer pendant six mois sur la formation sous les bons offices de l’ANPE/Nord.
« L’Union européenne, en tant partenaire technique et financier de ce projet, les services techniques, les autorités administratives peuvent se féliciter avec nous pour cette victoire d’équipe dans la lutte contre la problématique du travail des enfants dans les sites d’orpaillage », se réjoui Edouard Junior N’deye.

Dans la même logique, Hassane Sawadogo, gouverneur de la région, dira que « les résultats qui ont été présentés par rapport aux actions entreprises rassurent et témoignent d’une mobilisation de tous les acteurs au niveau communautaire. Je me réjouis d’une telle implication et coordination qui sont des conditions indispensables pour la réalisation effective des droits humains au pays des Hommes intègres ».

Des attestations et des kits d’installation pour 60 enfants

Région du Nord : fin de formation professionnelle pour 60 enfants retirés des sites d’orpaillageLa formation des apprenants (41 formés en mécanique, 17 en coupe-couture et deux en menuiserie bois) a été sanctionnée par des attestations. Ils ont reçu par la même occasion des kits individuels d’installation et un vélo chacun. Ce sont au total 26 700 000 F CFA qui ont été investis pour les 60 gamins, à en croire les responsables du projet. Hassane Sawadogo a invité le consortium à s’approcher des organismes de financement et de promotion des activités des jeunes afin de leur faire profiter des opportunités qui sont offertes.

Le ministre de la Jeunesse, de la Formation et à l’Insertion professionnelles, qui a été représenté par son directeur de cabinet Issouf Traoré, a indiqué que le département de la Jeunesse ne ménagera aucun effort pour accompagner les enfants retirés des sites d’orpaillage.

Région du Nord : fin de formation professionnelle pour 60 enfants retirés des sites d’orpaillageÀ la suite de la remise des attestations et des kits individuels d’installation, l’autorité régionale n’a pas manqué d’interpeller les promus du jour et leurs parents.
« Nous avons des informations, mieux, nous avons fait le constat par endroits de la vente des kits et autres biens matériels donnés gracieusement à des jeunes dans le cadre de certains appuis du gouvernement. Je n’aimerais pas que ce que vous avez acquis après cette formation se retrouve au marché de Ouahigouya », a martelé Hassane Sawadogo.

Yann Nikièma
Lefaso.net

Lefaso.net