Région de l’Est : 37 morts dans une attaque contre le convoi d’une mine

18

Au moins 37 personnes, des civils et des militaires,  ont été tuées ce 6 novembre 2019 lors de l’attaque d’un convoi de la mine d’or de SEMAFO, rapporte l’Agence d’information du Burkina, citant des sources administratives. Dans ce bilan provisoire, plus d’une soixantaine  de blessés ont été dénombrés, dont certains dans un état critique.

L’attaque a eu lieu dans la région de l’Est, entre l’axe Ougarou-Boungou. Selon des témoins cités par l’AIB, le véhicule de tête a sauté sur un engin explosif avant que le convoi n’essuie des tirs d’armes. Des membres du convoi sont toujours portés disparus.

Cette attaque intervient alors que le couvre-feu a été prolongé dans la région de l’Est, qui avait connu une certaine accalmie depuis plusieurs semaines. 

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici