Reconstitution des fonds du mécanisme de financement mondial: le président du Faso sonne la mobilisation des acteurs à Oslo

38

Il s’est ouvert ce lundi 5 novembre 2018, à Oslo, dans la matinée, la conférence sur le réapprovisionnement du financement mondial en faveur de la santé des enfants, des adolescents et des femmes. Cette conférence co-organisée par le Burkina Faso, la Norvège, la Banque mondiale et la Fondation Bill and Melinda Gates, va examiner les voies et moyens pour mobiliser et utiliser les ressources nationales pour la santé et le capital humain, dans l’optique de réaliser les ODD3.

A la tribune de la conférence, le chef de l’Etat burkinabè, tout en revenant sur les progrès réalisés par son pays, a demandé plus d’engagement en faveur de la santé de la mère et de l’enfant.

Notre pays, le Burkina Faso s’est engagé dans le nouveau mécanisme de financement de la santé, appelé mécanisme mondial de financement (GFF) en 2017. Ce mécanisme est un partenariat formé de diverses parties en vue d’aider les pays à s’attaquer aux problèmes de santé et de nutrition touchant les femmes, les enfants et les adolescents.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Fasozine