Réconciliation, retour de Blaise Compaoré…: Abdel Kader Traoré lâche Safiatou Lopez et Alpha Yago

160

Abdel Kader Traoré démissionne de deux mouvements dont il est le coordonnateur: il s’agit du mouvement pour le retour de Blaise Compaoré et des exilés et du Mouvement burkinabé pour la paix et la réconciliation nationale. Il s’en explique dans sa lettre de démission dont une copie est parvenue à Fasozine. 

«Mamadou Abdel Kader TRAORÉ

Démission du Mouvement pour le plaidoyer du Retour de la Paix et de la Cohésion Sociale présidée par  Safiatou Lopez 

                                Et

Retrait du Mouvement des Organisations et Associations pour le Retour de Blaise COMPAORE et des exilés présidés par Alpha YAGO

1. Par la présente, je viens informer l’opinion que par conviction personnelle,  j’ai quitté le Mouvement pour le plaidoyer du Retour de la Paix et de la Cohésion Sociale présidée par  Safiatou Lopez depuis le 28 Janvier 2020 après juste une activité de visite chez le Mogho Naaba.  

 J’ai été chaleureusement accueilli par tous les membres  de cette coordination que  je remercie pour la bonne collaboration. Puisse Dieu apaise nos cœurs et nous donne le sens du pardon. Bonne Chance au MPCRN pour la suite….

2. Je viens également par cette lettre, le démarquer du Mouvement des Organisations et Associations pour le Retour de Blaise COMPAORÉ présidée par  Monsieur Alpha YAGO, Secrétaire Général Chargé du Mouvement Associatif du CDP, membre du Bureau Exécutif National. 

Bien que nous ayons les mêmes objectifs, nous n’avons cependant pas le même mode de fonctionnement. 

Je ne suis ni militant ni sympathisant d’un parti politique. Mon combat est aujourd’hui associatif et non politique. Mon seul objectif est le retour des exilés vers une réconciliation.  je souhaite bon vent aux initiateurs. 

Par la même occasion j’exhorte le Président du Faso Roch Marc Christian KABORÉ à s’en saisir du document porté sur la réconciliation proposé par la CODER et la Feuille de Route des 11 Sages de l’Appel de Manéga pour faire une conciliation et nous proposer une date bien précise du Dialogue National Inclusif aboutissant à une réconciliation Nationale. Bien entendu que ces documents constituent une piste très claire allant à la réconciliation.

1. Monsieur les Autorités de la Majorité comme de l’opposition politique Burkinabé, nous n’accepterons en aucun cas un Gouvernement D’union sans la consultation de la société civile. (Passant par le Dialogue National inclusif).

2.  Ne pensez pas à une transition sans le processus de réconciliation. (Passant par le Dialogue National inclusif).

3. Monsieur les Gouvernants, Sur la question de l’UTS, reculer pour ne pas mettre le pays dans le Double K.O.

Pour la réconciliation Nationale marre de négocier le pays est ensanglanté de part cette division politico-sociale.

Action ou réaction.

Vive la paix au Faso.»

Mamadou Abdel Kader TRAORÉ

Coordonnateur du mouvement pour le Retour de Blaise Compaoré et des Exilés 

Coordonnateur du Mouvement Burkinabé pour la Paix et la Réconciliation Nationale

Ouagadougou le, 27 Février 2020

 

Source : Fasozine.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici