Réconciliation nationale : Safiatou Lopez demande le soutien du Premier Ministre

41

Le Mouvement pour le plaidoyer, le retour de la Paix, la Cohésion et la Réconciliation nationale (MPCRN) a été reçu en audience par le chef du gouvernement burkinabè le 20 février 2020 à la primature. L’objectif, selon la présidente du mouvement, Safiatou Lopez, était de présenter le mouvement à Christophe Marie Joseph Dabiré et avoir son soutien afin d’aller concrètement vers un calendrier de la réconciliation nationale au Burkina Faso.

« Nous sommes venus voir le premier ministre pour lui présenter le mouvement et ses objectifs », a dit Safiatou Lopez à sa sortie d’audience avec Christophe Marie Joseph Dabiré, indiquant que les différentes démarches que le mouvement mène depuis un certain temps, s’inscrivent dans le souhait d’organiser un dialogue national au Burkina. Cependant, elle avoue que les efforts du mouvement dans ce sens seront vains sans le soutien des autorités.

Aussi, a-t-elle clairement fait savoir que cette visite à la primature leur a permis d’être rassurés du soutien et de l’entière disponibilité du premier ministre à les accompagner. Pour elle, le soutien du premier responsable du gouvernement burkinabè est très important en ce sens que « sans l’aval des autorités, il serait difficile d’avoir un calendrier pour aller vers la réconciliation nationale au Burkina », a reconnu Safiatou Lopez. La présidente du MPCRN a en effet tenu à notifier que sa structure ne fait qu’un plaidoyer. Ainsi, selon elle, l’engagement réel ne peut que venir des autorités et des parties prenantes.

Pour l’heure, la première responsable du MPCRN repart « satisfaite » de la rencontre avec le chef du gouvernement. Elle a d’ailleurs clos son propos en faisant savoir: « c’est avec une légitime satisfaction que moi et tous les membres du MPCRN repartent de la primature au regard du fait que le premier ministre a été sensible à notre engagement ».

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici