Qualifications CAN 2019 : Les Étalons sont de retour

25

Les Étalons du Burkina sont en regroupement depuis le lundi 8 octobre 2018 dans le cadre de la préparation des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 prévue au Cameroun. Les Étalons ont effectué une séance d’entraînement ce mardi 9 octobre 2018 devant leur public.

Qualifications CAN 2019 : Les Étalons sont de retour
Absent en Mauritanie, Jonathan Pitroipa est cette fois de retour dans le groupe

Les Étalons reprennent le chemin de la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019. Ce mardi, devant leur public, Charles Kaboré et ses partenaires ont montré la complicité qui règne dans ce groupe à travers les blagues, les taquineries et toutes sortes de comédie. Yacouba Coulibaly est le premier à faire les frais de cet aspect taquin de Alain Traoré qui attire son attention sur ses nouvelles paires roses.

« Tchié, Yacouba Coulibaly, tu as évolué. Tu as même changé des chaussures », lance Alain Traoré en langue locale dioula. Mais il est défendu par Charles Kaboré qui lui dit également dans la même langue: « Petit frère, laisse celui-là ». Mais plus tard, c’est encore Charles Kaboré qui attribue les actions d’éclats du latéral gauche burkinabè. C’est dans une telle ambiance faite de taquineries que les Étalons, qui n’avaient plus rejoué devant leur public depuis les éliminatoires de la Coupe du Monde contre le Cap Vert (4-0) le 14 novembre 2017, ont effectué cette séance d’entraînement.

Qualifications CAN 2019 : Les Étalons sont de retour
Les Étalons ont joué au football-tennis pour détendre les muscles

En CAN, c’est leur deuxième sortie devant leur public et les poulains de Paulo Duarte tombés le mois dernier en Mauritanie (2-0) ont à cœur de se réconcilier avec leur public comme l’appelle l’Union nationale des supporters des Étalons (UNSE) mais aussi se relancer dans ces qualifications.

Un groupe presqu’au complet

Pour cela, le groupe affiche presque complet. Aucun blessé mais même si Bertrand Traoré traîne un peu les pieds et est occupé avec les médecins de l’équipe qui lui mettent un pansement. Mais rien de grave. Il prend part à la séance d’entraînement sans problème. Seulement Bryan Dabo de la Fiorantina (Italie) et Souleymane Koanda de l’Asec d’Abidjan (Côte d’Ivoire) sont les seuls absents. Le dernier à lui a été appelé à la dernière minute.

Après une séance photo avec le partenaire, le groupe divisé passe au « taureau ».

Qualifications CAN 2019 : Les Étalons sont de retour
Les Etalons ont effectué quelques séances d’étirement avant de quitter le Stade du 4-Août de Ouagadougou

 

Juste une séance de décrassage

Ils trottinent une vingtaine de minutes après avant de terminer par une séance de ballon tennis tandis qu’un autre groupe était aux étirements. Le tout se fait dans une ambiance de plaisanterie. « C’est juste une séance de dégraissage, pour récupérer les joueurs physiquement  en tenant compte du fait que les joueurs ont voyagé hier et joué avant-hier. Il faut que je récupère tous les joueurs pour arriver au maximum de notre force », explique Paulo Duarte.

Il ne faut donc pas faire supporter une grande charge physique aux joueurs pendant cette quarantaine de minutes. Le rythme des séances d’entraînements sera plus élevé ce mercredi et ce jeudi à en croire Paulo Duarte qui signale qu’il doit également gérer l’équipe physique en tenant compte du fait que le match retour se joue trois jours après celui de Ouagadougou à Francistown, à près de 145 km de Gaborone la capitale.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com