Qnet : L’expo « vie absolue » à la salle polyvalente de Ouaga 2000

86

Qnet : L’expo « vie absolue » à la salle polyvalente de Ouaga 2000

Depuis sa création en 1988 à Hong Kong, Qnet a su se faire un nom dans divers marchés. Grâce à sa plate-forme de commerce électronique, elle offre des opportunités sans frontières à plus de 5 millions de distributeurs et clients à travers le monde et commercialise ses produits dans plus de 100 pays. Afin de permettre aux actuels et futurs représentants indépendants burkinabè de tester leurs produits et de découvrir les possibilités infinies du marketing de réseau, l’expo « vie absolue » de Qnet se tient dans la salle polyvalente de Ouaga 2000. L’entrée est gratuite pour tous. L’information a été donnée par le directeur du conseil d’administration (DCA), David Kiran Sharma lors d’une conférence de presse organisé, le samedi 21 octobre 2017. Il convient de le souligner, le « pays des hommes intègres » est le 6e pays à accueillir cette activité.

Qnet : L’expo « vie absolue » à la salle polyvalente de Ouaga 2000Pendant toute la durée de l’exposition, les 21 et 22 octobre, seront présentés sur les étals des gammes de produits de nutrition, de consommation, de bien-être, d’éducation. Et des articles de luxes parmi lesquels des montres et des parfums.

Il sera aussi possible de découvrir l’un des produits star de la société. Il s’agit en effet du système domestique de filtration d’eau, Homepure nova. Certifié par NSF international, cette innovation, selon Qnet, « apporte une eau de qualité supérieure. Son filtre intègre la technologie 35+ ultraTech qui réduit 99,9999% des bactéries, et 99,99% des virus, résultats attestés lors des différents tests techniques ».
Ces produits ont été exclusivement développés pour elle par des fabricants internationaux. Pour la bonne marche de l’activité, la population Ouagalaise a été invitée à venir massivement.

Qnet : L’expo « vie absolue » à la salle polyvalente de Ouaga 2000Pour mémoire, l’entreprise asiatique a des bureaux et agences dans 25 pays dont le Burkina Faso. Et ce, depuis 2011. « Les représentants indépendants et le public sont conviés à visiter l’agence, ici dans cette très belle ville, pour mieux comprendre ce qu’est en réalité Qnet », a déclaré David Kiran Sharma. Mais qu’à cela ne tienne « elle permet aux gens ordinaire de lancer leur propre affaire avec des frais minimaux. En travaillant dur et avec dévouement, les représentants indépendants ont la possibilité de devenir économiquement autonomes, d’améliorer la vie de leurs familles et communautés (…) ».

Qnet : L’expo « vie absolue » à la salle polyvalente de Ouaga 2000Le DCA a tenu à faire cette mise au point : « Les distributeurs des produits Qnet n’investissent rien dans le business excepté le montant annuel qu’ils doivent verser afin de renouveler leur bureau virtuel ». Avant d’insister sur les devoirs « d’un bon » représentant indépendant. D’après lui, il doit exercer ses activités professionnelles de façon à développer sa réputation et promouvoir la bonne réputation établie par Qnet, exposer le régime de rémunération avec exactitude et honnêteté, en décrivant clairement le niveau d’effort qu’il nécessite pour réussir. Aussi, il est formellement interdit à un RI de créer ou promouvoir des sites web non approuvés par Qnet, susceptibles de nuire à l’image de la société et de ses filiales, poursuit M. Sharma.

Qnet : L’expo « vie absolue » à la salle polyvalente de Ouaga 2000Interpellé sur la réticence de certaines personnes sur les produits Qnet, le DCA a rétorqué : « C’est normal pour certaines personnes qui se sont senties négligées, frustrées, qu’elles expriment leur mécontentement. Mais ce qui est sûr, le nombre de représentants indépendants ici augmente de jour en jour. Et ils ne font que faire l’écho de ce que Qnet est, de ce que nos services sont. Ils le font avec grande choix ». Afin d’améliorer l’offre de service, il a rappelé qu’une plate-forme a été mise à la disposition de la population. A travers ce canal, elle pourra ainsi laisser leurs griefs. Sur la base de l’obligation de réserve, M. Sharma n’a pas dévoilé le nombre de représentants indépendants burkinabè. « Ca fait partie des choses internes privées à l’entreprise. Mais, ce que je peux vous dire, il s’agit d’un marché relativement jeune », a-t-il souligné.

En marge de l’expo « vie absolue » de Qnet, les représentants indépendants burkinabè prendront part à des sessions de formation sur les produits Qnet qui touchent au bien-être.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Lefaso.net