Promotion du textile Africain : Le Marché international de la mode africaine s’y penche du 19 au 21 mai 2017

74

Promotion du  textile Africain : Le Marché international de la mode africaine s’y penche du 19 au 21 mai 2017

C’est l‘initiative de jeunes stylistes qui veulent apporter leur touche à la valorisation de la mode et à la promotion du tissu local (Faso Danfani). Réunis au sein de L’Association des designers pour le développement (ADD), les membres organisent depuis 2015, le Marché international de la mode africaine (MAIMA).
La troisième édition qui se tient du 19 au 21 mai 2017 à Ouagadougou, aura pour thème, ‘Textile africain et échanges internationaux ». Innovation cette année, le marché aura lieu à la place de la nation. Un endroit plus ouvert pour rendre le rendez-vous encore plus populaire. Défilé de mode grand public, conférence débat autour du thème et bien sûr exposition vente de créations et pagnes tissés, sont entre autres au programme.

Promotion du  textile Africain : Le Marché international de la mode africaine s’y penche du 19 au 21 mai 2017Selon le président de l’association des designers pour le développement, le thème de cette édition donne un cachet international à la manifestation. Même si l’association a, à cœur la promotion du Faso Danfani ; il y a aussi le bogolan, le kita, le rafia qui sont aussi des textiles africains qui méritent valorisation pour aller à la conquête de l’international.

Foi de Moussa Sambaré et ses camarades, la présente édition se tient dans un contexte économique difficile. Les partenaires ne se bousculent pas. Ils ont alors lancé un appel à soutien aux autorités et autres partenaires car, selon eux, le MAIMA revêt une double importance. Au plan culturel, à travers la valorisation du Faso Dafani, patrimoine culturel national. Mais aussi au plan économique avec la création d’emplois et donc de richesses.

Promotion du  textile Africain : Le Marché international de la mode africaine s’y penche du 19 au 21 mai 2017Lors de la conférence de presse, une mention spéciale a été faite à la francophonie qui accompagne les stylistes à travers son projet ‘’Edition limitée’’ pour la découverte de jeunes talents dans le domaine de la mode. Des membres de l’association ont déjà bénéficié de formations dans ce cadre. Et Benjamin Kobelemsigri, membre de l’association a même remporté le premier prix de ‘’Edition limitée’’, parmi des candidats de huit autres pays en 2015.

La francophonie est aussi aux cotés des jeunes designers pour la tenue du Marché international de la mode africaine (MAIMA).
Les animateurs de la conférence de presse ont invité la population à se mobiliser à la place de la nation du 19 au 21 mai pour la promotion du textile africain.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Lefaso.net