Promotion du genre : Des journalistes renforcent leurs capacités en budgétisation sensible au genre

49

Promotion du genre : Des journalistes renforcent leurs capacités en budgétisation sensible au genre

Le Burkina Faso est engagé dans un processus de budgétisation sensible au genre. Pour ce faire, une phase pilote a débuté dans six ministères avec le soutien technique et financier de la GIZ. L’ambition est qu’à terme, tous les ministères et institutions publiques puissent appliquer la budgétisation sensible au genre. Pour l’atteinte de cet objectif, les journalistes ont un rôle important à jouer, à en croire Assétou Sawadogo/Kaboré, secrétaire permanente du Conseil national pour la promotion du genre.

Promotion du genre : Des journalistes renforcent leurs capacités en budgétisation sensible au genreC’est dans cette optique que le Réseau des journalistes et communicateurs pour la promotion du genre (REJOCOPGenre) a été mis en place en juillet 2018, à Bobo-Dioulasso.
A travers la présente formation, le ministère en charge de la Femme, à travers le Secrétariat permanent du Conseil national pour la promotion du genre, souhaite outiller les journalistes venus des treize régions du pays, afin qu’ils mènent à bien le plaidoyer pour la promotion du genre et la bonne gouvernance.

« Les journalistes sont au centre de tout. C’est eux qui véhiculent l’information, ce sont nos partenaires-clés. On s’est dit qu’en outillant les journalistes sur cette thématique, ils vont nous aider à porter la thématique sur ses fonts baptismaux », explique Mme Sawadogo.

Promotion du genre : Des journalistes renforcent leurs capacités en budgétisation sensible au genre
Mme Maria Ouattara, représentante de la ministre de la femme à la cérémonie d’ouverture.

Propos partagés par la ministre en charge de la Femme qui, dans son discours livré par Maria Ouattara, estime que « pour contribuer à la lutte contre les inégalités entre les sexes, les journalistes doivent être outillés en budgétisation sensible au genre, d’autant plus que cette thématique est un outil technique qui permet aux acteurs de développement et aux Etats de réaliser et de mesurer les engagements internationaux, nationaux et locaux en matière d’égalité hommes/femmes ».

Ainsi, au sortir de ces cinq jours de formation, les participants seront à même d’analyser les budgets des ministères et institutions, afin de mieux les interpeller pour une meilleure prise en compte des besoins des hommes et des femmes.

Qu’est-ce que le budget sensible au genre ?

Promotion du genre : Des journalistes renforcent leurs capacités en budgétisation sensible au genre
Photo de famille des participants à la formation

A cette question, la secrétaire permanente du Conseil national pour la promotion du genre explique que la budgétisation sensible au genre consiste à « prendre en compte les préoccupations des hommes et des femmes, des différentes catégories sociales dans l’allocation budgétaire.
Concrètement, cela consiste à intégrer les préoccupations des hommes et des femmes (…) à prendre en compte les spécificités des hommes et des femmes dans la programmation budgétaire ».

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Lefaso.net