Promotion des droits humains au Nord : Des organisations de la société civile à l’école des droits de l’enfant

35

Promotion des droits humains au Nord : Des organisations de la société civile à l’école des droits de l’enfant

Le constat dans le domaine de la protection de l’enfant n’est pas des plus reluisantes dans notre pays. En effet des données statistiques font ressortir que 35% des enfants d’âges scolarisables travaillent dans divers secteurs économiques comme les petits commerces, l’orpaillage. Selon des données du ministère de la femme, en 2008, 80,2% des enfants affirment avoir été victimes de violences, 10% des femmes sont mariées avant l’âge de 15 ans et 52% avant l’âge de 18 ans. A cela s’ajoute la non scolarisation, la mortalité infantile, la non possession d’actes de naissance de certains enfants sont autant de réalités. L’objectif de cette session est de renforcer les capacités des Organisations de la société civile (OSC) afin de les rendre plus aptes dans la promotion et la protection des droits de l’enfant dans les différentes localités de la région du Nord.

Redoubler d’efforts face à la situation préoccupante

Promotion des droits humains au Nord : Des organisations de la société civile à l’école des droits de l’enfantLes données disponibles présentent un sombre tableau sur les droits de l’enfant au Burkina Faso. Ce, malgré les mesures juridiques et institutionnelles qui ont permis à notre pays de faire des progrès dans certains domaines des droits de l’enfant. Le ministère de la justice à travers la Direction générale de la promotion des droits humains (DGPDH) a donc opté de travailler avec les OSC œuvrant dans ce domaine afin qu’elles puissent contribuer efficacement à la promotion des droits de l’enfant.

Pour le directeur du partenariat, Marcel Zongo, les apports de ces OSC sont forts appréciables et c’est pour cette raison qu’après Ouagadougou et Bobo se sont 25 organisations de la région du Nord qui devront être outillées en notions essentielles. C’est donc un renforcement de capacités qui devrait amener les OSC à redoubler d’efforts face à la situation préoccupante.

Promotion des droits humains au Nord : Des organisations de la société civile à l’école des droits de l’enfantDans son mot d’ouverture de cette session de renforcement de capacités, le gouverneur de la région du Nord, Hassane Sawadogo a félicité toutes les organisations des sociétés pour leur participation à la session de renforcement de capacités et pour leur engagement dans la protection de l’enfance dans sa région. Saluant, l’initiative du ministère de tutelle, le gouverneur a invité les OSC à mettre en pratique les notions qui seront acquises à l’issue de cette école des droits de l’enfant.
« Je vous invite à être des relais pour que vos organisations sœurs s’imprègnent mieux du mécanisme de protection et défense des droits de l’enfant dans vos localités respectives » a souhaité Hassane Sawadogo aux participants.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Lefaso.net