Promotion de la paix au Burkina : Les meilleures productions radios récompensées

67

Dans le cadre du Programme promotion de la paix au Sahel, le Centre national de presse Norbert Zongo, soutenu par l’ONG EIRENE, a organisé une cérémonie ce 13 février 2020 à Ouagadougou afin de récompenser les meilleures productions sur la paix en radio.

Plusieurs journalistes étaient en compétition dans deux catégories, notamment la meilleure production et la meilleure radio. Pour ce qui concerne la compétition en meilleure production journalistique, le jury a travaillé sur treize (13) magazines, vingt (20) micro programmes et vingt-neuf (29) tables rondes.

Sur la production micro programme Boureima Ouédraogo, journaliste à la Radio Voix du paysan de Ouahigouya a remporté le prix avec son œuvre « le vivre ensemble ». Le jury a justifié ce choix par le fait que le journaliste a accordé du respect à la thématique, le temps et la forme du micro programme.

Quant au format Magazine, le prix a été remporté par Toussaint Soré et Alfred Kagambega de radio Vénégré de Ziniaré pour leur œuvre « la spéculation des terres à Loumbila ». Selon le jury, le sacre des deux journalistes de la radio Vénégré de Ziniaré se justifie par la pertinence, l’intérêt et l’actualité du sujet auquel les journalistes ont apporté des pistes de solutions, tout en respectant le « genre et les exigences du journalisme sensible au conflit ».

Enfin, pour ce qui est du format Table ronde, le prix a été remporté par Abdoulaye Sawadogo de la Radio Voix du paysan de Ouahigouya pour sa production « contribution des leaders religieux à la cohésion dans un contexte d’extrémisme violent ». Pour le Jury présidé par Jean-Baptiste Ilboudo, journaliste à la retraite, le sacre d’Abdoulaye Sawadogo s’explique par  la pertinence du sujet, la qualité des invités, la bonne conduite des échanges, et la bonne qualité sonore.

Selon le jury, pour sa continuité dans la production d’œuvres sur des thématiques sur la paix et la cohésion sociale à travers l’émission « les voix pour une culture de paix », la Radio Vénégré de Ziniaré remporte le prix dans la catégorie meilleure radio.

Le directeur de la radio Vénégré a tenu à exprimer sa satisfaction et féliciter ses collaborateurs. « Si parmi plusieurs radios, la radio Vénégré a été désignée comme meilleure radio dans le cadre de la promotion de la paix et la cohésion sociale dans le sahel, c’est-à-dire qu’il y a eu un effort. C’est tous les agents qui ont mis la main à la pâte pour qu’on puisse faire la promotion de cette paix-là », a laissé entendre Lambert Oubda, directeur de Radio Vénégré.

Il faut noter que les différents prix sont composés essentiellement de deux (02) ordinateurs portables et deux (02) enregistreurs pour la radio Vénégré de Ziniaré, d’un ordinateur portable (01) et d’un enregistreur (01) pour chaque journaliste lauréat dans la catégorie production.

En marge de cette cérémonie, le centre national de presse Norbert Zongo, en partenariat avec EIRENE, toujours dans l’objectif d’appuyer les productions de promotion de la paix, lance un appel à soumission pour les micro-projets très innovants en matière de promotion de renforcement de la paix dans les communautés, financé à hauteur de deux (02) millions de francs CFA pour une période d’exécution maximum de (06) mois.

Amadou ZEBA (Stagiaire)

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici