Projet inclusion entrepreneuriale : Les vendeurs ambulants sensibilisés à formaliser leurs activités

43
Projet inclusion entrepreneuriale : Les vendeurs ambulants sensibilisés à formaliser leurs activités

Permettre aux jeunes vendeurs ambulants de la ville de Ouagadougou de côtoyer de jeunes chefs d’entreprise, échanger avec eux sur leurs activités, les encourager et les motiver à être de futurs grands entrepreneurs, tel est l’objectif que s’est fixé l’Association professionnelle des jeunes entrepreneurs du Faso (APJEF) à travers son projet « Inclusion entrepreneuriale ». Ce samedi 19 octobre 2019, de jeunes vendeurs ambulants ont pu renforcer leurs capacités et rencontrer des chefs d’entreprise.

Les vendeurs ambulants sont nombreux à sillonner les rues des villes et des quartiers pour proposer divers produits, a priori pour une question de subsistance. Cependant, parmi eux, d’autres ont réussi à prospérer pour se retrouver chef d’entreprise. Forte de ce constat, l’Association professionnelle des jeunes entrepreneurs du Faso (APJEF) a mis sur pied le projet « Inclusion entrepreneuriale », pour donner plus de chances à ces vendeurs ambulants de réussir en formalisant leurs activités par la création d’entreprises et d’emplois.

En l’espace d’une journée, ces jeunes vendeurs ambulants, âgés de 15 à 20 ans, ont eu l’occasion d’être encouragés, motivés, formés à plusieurs modules, notamment l’épargne, l’entreprenariat, le leadership, le développement personnel, le marketing.


Portée sur les fonts baptismaux en décembre 2015, l’APJEF œuvre à promouvoir l’esprit d’entrepreneuriat, fédérer les jeunes chefs d’entreprise, faire le lien avec les différentes structures et institutions qui interviennent au quotidien sur les problématiques de la création d’entreprises et favoriser la création de jeunes d’entreprises.

Pour Limaba Lompo, président de l’association, le projet permet de soutenir une frange de la société qui en a le plus besoin. Selon lui, ces vendeurs ambulants sont souvent délaissés en ce qui concerne les appuis apportés en matière d’entreprenariat. Ainsi, pour inverser cette tendance, Limaba Lompo a estimé que le projet donnera l’opportunité à ces vendeurs ambulants d’avoir des connaissances plus approfondies en entreprenariat. Il s’agira aussi de les inciter à voir plus grand en formalisant leurs business et de leur donner des notions opérationnelles en techniques de vente afin qu’ils puissent croire en eux.


Actuellement en phase pilote au niveau de Ouagadougou, le projet, qui pourrait s’étendre à d’autres villes, est très salutaire, de l’avis de Romain Kaboré du ministère de la Jeunesse. Il a félicité et encouragé l’APJEF pour son initiative. Selon lui, Inclusion entrepreneuriale aidera les jeunes à mettre en œuvre des actions pouvant leur permettre d’accroître leurs activités, de devenir de grands entrepreneurs. Aussi, il a souligné que la réussite de ces jeunes vendeurs ambulants servira d’exemple pour de nombreux jeunes, et sera une victoire sur le chômage au niveau des jeunes.

Juste Ephrem ZIO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici