Procès putsch de 2015: « La repentance est le premier pas vers le pardon » (Me Guy Herve Kam, aux accusés)

83

L’audience du procès du putsch de septembre 2015 a repris ce
vendredi avec les plaidoiries des avocats des parties civiles. C’est
Maître Pierre Yanogo qui a ouvert le bal en se penchant sur la
complicité de certains officiers et militaires.

Il catégorise les accusés en trois groupes dont ceux qui n’ont eu aucun
repenti pendant le procès parmi lesquels il cite le capitaine Dao, le
lieutenant Boureima Zagré, le colonel Abdoul Karim pour qui les faits
sont encore plus graves car étant un homme de droit, magistrat.

Au cours de sa plaidoirie, il souligne que devant de telles « horreurs »
et en face d’une juridiction on ne peut émettre en lieu et place de la
peine carcérale l’idée de réconciliation nationale.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici