Procès putsch de 2015: « Je reste convaincu que vous allez m’acquitter » (Fayçal Nanema, accusé)

29

L’audience a repris ce mardi 13 août avec la plaidoirie de Maître Mireille Barry, défense du capitaine Abdoulaye Dao contre qui le procureur du tribunal militaire a requis 5 ans de prison ferme et 1 million de fcfa d’amende. L’avocate a plaidé l’acquittement pour son client et elle a surtout demandé au tribunal de ne pas perdre de vue la « loyauté » et la « discipline » dont doit faire preuve chaque militaire.

Selon elle, les militaires du RSP ont agi par contrainte au nom du droit militaire à exécuter les ordres. Elle soutient également, que « les éléments du RSP ne sont pas des monstres ». « L’armée burkinabè a encore besoin de militaire comme son client », a-t-elle-ajouté.

Après Maître Mireille Barry, c’est Me Zaliatou Aouba qui a pris la parole pour la défense de Fayçal Nanema contre qui le procureur du tribunal militaire a également requis 5 ans de prison ferme et 1 million de fcfa d’amende.

D’entrée de jeu, elle a demandé au tribunal de se déclarer incompétent à juger son client vu que c’est un civil. Afin d’obtenir gain de cause sur ce point Me Zaliatou Aouba a poursuivi sa plaidoirie en rejetant les accusations qui pèsent sur son client à savoir « complicité de dégradation volontaire aggravée des biens et de recèle ».

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici