Procès du putsch : Près de 300 parties civiles recensées

37

Ce mardi 9 avril 2019 débute la phase d’audition des parties civiles représentées au Procès, après la présentation des pièces à conviction. Elles sont essentiellement constituées de victimes et de parents de victimes lors du coup d’Etat de septembre 2015.

En début d’audience, Me Prosper Farama a sollicité « une conférence d’audience » entre les différentes parties présentes au procès pour coordonner le passage des 300 parties civiles dans le but de « réduire leur nombre ».

Le Parquet militaire et les avocats de la défense n’y trouvent pas d’inconvénient. La séance est donc suspendue pour permettre aux juges de recevoir les différentes parties « pour trouver la procédure qui sied ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina24

Burkina24.com