Procès du putsch : « Ce n’est pas vrai de dire que les avocats se sont entendus avec Blaise Compaoré pour bloquer le procès(Me Batibié Benao du Syndicat des avocats du Faso)

109

Sur le plateau de dimanche politique de ce 5 mai consacré à la paralysie du système judiciaire, Me Batibié Benao est revenu sur les conséquences de leur arrêt de travail sur le déroulement du procès du putsch.

« J’ai lu dans un journal de la place où on a fait une crispation disant que les avocats se sont entendus avec Blaise Compaoré pour bloquer le procès du putsch. L’auteur de cet article, il a l’imagination tout à fait fertile mais il aurait été mieux d’aller aux faits plutôt que de faire une vision fantasmagorique de la profession et des tenues des procès parce que toute personne qui connaît bien le droit sait qu’à ce stade du procès du putsch comme dans tout autre procès d’ailleurs, il n’est pas possible par des négociations d’arrêter le verdict qui va arriver tôt ou tard. Ce sont des histoires. Ce n’est pas vrai », a-t-il affirmé soulignant qu’il y a bien d’autres audiences en plus de celle du putsch qui se déroulaient comme celles d’état des personnes (procédures de divorce) avant leur arrêt de travail.

Selon les informations de radio Oméga, les avocats ont reconduit leur mouvement jusqu’au 13 mai inclus. Le procès du putsch qui doit reprendre mardi avec la présence du Général Djibril Bassolé (rentré dimanche de ses soins en Tunisie) et l’absence du Procureur militaire Alioune Zanré « déployé à l’international à un poste onusien » va certainement être reporté.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici