« Presimetre.bf » : Diakonia veut augmenter l’intensité démocratique à travers les TIC

172

Diakonia et ses partenaires ont présenté, ce mercredi 2 août 2017 à Ouagadougou, la plateforme de veille citoyenne www.presimetre.bf aux journalistes. Pour les responsables de ladite plateforme, elle est bien plus qu’un site web, c’est une plateforme dynamique, automatisée et interactive qui permet aux citoyens d’avoir voix au chapitre.

Depuis quelques années, l’ONG Diakonia s’est spécialisée dans la capitalisation et l’utilisation des TIC et des réseaux sociaux pour la promotion de la démocratie au Burkina Faso.

L’organisation humanitaire œuvrant pour un monde équitable et durable sans pauvreté est au centre de plusieurs activités, notamment les espaces de dialogue et d’interpellation citoyenne de l’AMR et Gerddes, les dialogues démocratiques du CGD, les programmes radio de l’UNALFA, les rapports des 100 jours, des 365 jours et des 18 mois du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, les dialogues citoyens et débats à la télévision.

« Tout ceci se déroule dans le cadre du Présimètre. Il s’agit aujourd’hui de découvrir la plateforme technologique qui accompagne ces actions, qui va les agréer, les documenter, les capitaliser et en faire un puissant outil de plaidoyer et d’influence politique pour des changements structurels », a fait savoir le Directeur Pays de Diakonia, Luther Yaméogo.

Le Présimètre, selon lui, matérialise la consécration du rôle de la société civile dans la gouvernance démocratique dont la redevabilité politique et socioéconomique occupe une place capitale. L’ONG est convaincue que le suivi citoyen des politiques publiques restitue au citoyen sa place.

Le citoyen devra donc être impliqué dans la conception, dans la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques dont il est l’ayant droit. « Ainsi, les politiciens ne doivent plus avoir le monopole de l’agenda des politiques relatives à l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement, la sécurité alimentaire ou tout simplement les préoccupations qui fondent la justice sociale », a dit Luther Yaméogo.

Dans un contexte marqué par un « chassé-croisé constant entre le conjoncturel et le structurel », par de nécessaires arbitrages quant aux priorités et par la nécessité de restaurer la confiance entre gouvernants et gouvernés, le Présimètre a choisi de saisir l’opportunité du déverrouillage démocratique en cours, notamment l’affranchissement de la parole et la bonne volonté des autorités, de capaciter le citoyen et augmenter l’intensité démocratique par l’utilisation des TIC.

L’ambition est de créer et susciter une masse critique de démocrates par conviction en milieu urbain, rural et au sein de la diaspora. Pour le représentant de Diakonia au Burkina, la plateforme « www.presimetre.bf » présentée aux Hommes de médias est bien plus qu’un site web, c’est une plateforme dynamique, automatisée et interactive qui redonne aux citoyens voix au chapitre.

« Dire ce que nous ferons, faire ce qu’on a dit et revenir comment et avec quels résultats nous l’avons fait. C’est toute l’essence de la redevabilité », a-t-il résumé. Il a salué les différents partenaires de Diakonia notamment l’Ambassade de Suède, l’Union européenne et le Bureau de la coopération suisse, pour leurs multiples soutiens.

Noufou KINDO

Burkina 24

Burkina24.com