Présidentielle de 2020 : ‘’Agir Ensemble’’ affûte ses armes 

145

Le Mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso (AGIR Ensemble), parti de l’opposition a, lors d’un point de presse ce 21 janvier 2020 à Ouagadougou, présenté le bilan de ses activités de l’année écoulée et donné les perspectives pour cette nouvelle en année qui s’avère une année de joutes électorales.

Né officiellement le 7 septembre 2019 de la fusion de deux mouvements de la société civile et d’un parti politique, le mouvement AGIR s’est rangé du côté de l’opposition politique. En ce début d’année 2020, les responsables du parti ont tenu à faire le bilan de leurs activités. 

Pour le président du parti, Boubacar Diallo, ancien membre du Haut conseil du CDP, son parti est implanté à travers le pays car « trois quarts des provinces sont couvertes » par leurs sections tandis que « les sous sections » sont en cours en création.

Selon lui, son parti se met au travail afin que toutes leurs structures soient mises en place sur toute l’étendue du territoire « d’ici la fin du premier trimestre 2020 » afin d’atteindre leur objectif ultime qui est de gagner les élections présidentielles de 2020 et faire de Kadré Désiré Ouédraogo le Président du Faso. 

Par ailleurs, Boubacar Diallo a fait une lecture sur la situation nationale qu’il trouve dramatique. Selon le président du parti, tous les secteurs de la vie sont affectés négativement si bien que le PNDES ressemble à « un oiseau qui marche » plutôt qu’à un véritable plan de développement. 

Pour finir, Boubacar Diallo a estimé qu’il faut faire de la cohésion nationale un moyen de lutte contre le terrorisme. En effet, à l’en croire, « sans l’unité nationale, il serait illusoire de penser vaincre les terroristes et de venir à bout des conflits intercommunautaires ». 

Amadou ZEBA (Stagiaire)

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici