Présidentielle 2020 : Tahirou Barry investi candidat du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR)

70
Présidentielle  2020 : Tahirou Barry investi candidat du  Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR)

L’amphithéâtre de l’ENEP de Gaoua a servi de cadre, ce dimanche 26 janvier 2020, à l’investiture du premier candidat à l’élection présidentielle du Burkina, Tahirou Barry. Pour la course vers Kossyam, il s’engage sous la bannière du Mouvement pour le le changement et la renaissance (MCR). La cérémonie d’investiture a connu la présence des militants du parti, d’invités et de sympathisants.

A environ neuf mois des échéances électorales au Burkina Faso, les états- major des partis politiques sonnent le rassemblement. A cet effet, le MCR, créé le 11 janvier 2019, a investi officiellement son candidat à la prochaine élection présidentielle, dans la ville de Gaoua.


Au nom des militants, le président du comité d’organisation, Sansan Jonas Hien, a exprimé toute sa reconnaissance quant au choix de la ville de Gaoua pour cette investiture qui est une première pour toute la région. Pourquoi le choix de Gaoua.


Le candidat investi, Tahirou Barry, s’en explique : « Le choix de Gaoua parce que Gaoua a su préserver ses valeurs et a réaffirmé son attachement à ses origines, et aucun peuple, aucune nation ne peut s’affirmer forte si elle n’a conscience de ses valeurs qui lui permettent d’avoir confiance en l’avenir. Et en plus, c’est ici que j’ai fait mes études primaires et secondaires, cette ville m’a vu grandir et je lui dois tout ».


Cette candidature est placée sous le sceau de trois grands combats. Il s’agit du combat pour la paix, la sécurité et l’unité nationale ; du combat pour le bien- être social des populations et celui pour le plein emploi des cerveaux et des bras valides pour notre patrie, a dit le candidat Barry. Et pour remporter les prochaines échéances électorales, le candidat du MCR entend faire entre autres de la lutte contre la pauvreté, l’insécurité et la corruption, son cheval de bataille.


« Notre secret ne sera rien d’autre que ce que le président Nelson Mandela a présenté comme ‘’l’arme la plus puissante pour changer le monde ‘’, à savoir le système éducatif. Nous lui accorderons 30 % du budget national et cela restera notre plus grand engagement », ajoute Tahirou Barry. En somme le candidat investi dit avoir pour le peuple une action dynamique et bien planifiée dans le temps.


L’atteinte de cet objectif passe par la conquête de l’électorat .Et pour réussir cette mission, le candidat investi a nommé séance tenante Carlos Toé, président du parti, comme directeur national de la campagne électorale à venir. « C’est une énorme responsabilité et c’est avec toutes les structures du parti que nous mènerons ce combat et dans la compréhension mutuelle nous relèverons le défi », a laissé entendre Carlos Toé.


Pour les zones à défis sécuritaires, il rassure qu’« aucune zone ne sera rouge pour le MCR… ». Pour réussir cette aventure, le candidat investi a reçu de ses militants un arc, un carquois et un gourdin en référence à l’identité culturelle du pays lobi. A son tour, il a demandé à ses militants de la conviction, de la foi et de la volonté pour relever cet immense défi parce que « l’élection présidentielle est une redoutable épreuve de vérité et de sacrifice, tout est possible, si vous le voulez et le décidez ».

Boubacar Tarnagda

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici