Pour la troisième fois, la journée internationale du Yoga célébrée à Ouaga

24

Le Yoga est désormais en train de s’installer comme une pratique culturelle au Burkina Faso. La communauté yogi du Burkina Faso a célébré la troisième Journée internationale du Yoga en faisant une démonstration à l’Institut des Sciences du Sport et du Développement Humain (ISSDH) de Ouagadougou sous la direction du maître Idriss Raoua Ouédraogo.

Le yoga est une discipline de concentration pour faire un avec la nature

La date du 21 juin est celle de la Journée internationale du Yoga. Depuis trois ans, les yogis du monde entier commémorent cette date à travers des démonstrations de cet art martial et pratique culturelle. Au Burkina Faso, les Yogis se sont retrouvés à l’Institut des Sciences du Sport et du Développement Humain (ISSDH) le dimanche 18 juin 2017 pour commémorer cette journée en anticipé devant des personnalités politiques et culturelles du Burkina. Maître Idriss Raoua Ouédraogo a dirigé une séance de yoga tout en expliquant les vertus de la pratique de cet art martial.

Ouagadougou célèbre la première journée internationale du Yoga

 « Lorsque vous observez le bébé respirer, c’est comme si tout son corps respirait. Mais au fur et à mesure que vous respirez et que vous faites face aux difficultés de la vie, cela modifie un peu vos techniques de respiration», explique Idriss Raoua Ouédraogo. Partant de cet exemple de la respiration du bébé, il fait savoir que le yoga permet de mieux se connaître et surmonter ses propres insuffisances en permettant d’évoluer dans un milieu harmonieux.

Pour la troisième fois, la journée internationale du Yoga célébrée à Ouaga
Chaque année, le nombre yogis augmente au Burkina

Le ministre des sports et des loisirs Taïrou Bangré estime que cette séance de démonstration est un partage d’expérience dans la mesure où le yoga est au commencement des arts martiaux et de tous les sports. « Le contrôle d soi, tout part du Yoga. Je souhaite que le yoga soit institué dans nos centres de formations pour amener les enfants à une meilleure concentration », a souhaité Taïrou Bangré qui pense que même les travailleurs en ont besoin pour rester concentrés.

Le consul honoraire de l’Inde au Burkina Deepak Ramchandani a salué la proposition du ministre d’intégrer le yoga à l’ISSDH. « Le yoga est une discipline qui date de plus de cinq mille ans mais nous n’avions pas fait de publicité pour faire connaître le Yoga. Avec la journée internationale du Yoga, cela nous permet de faire découvrir la discipline », a souligné Deepak Ramchandani. Toutefois, le Yoga qui signifie l’union du soleil et la lune doit se pratiquer pendant toute l’année.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Burkina24.com