Politique: Le RPI dévoile enfin sa position

72

A l’inauguration du siège national du Rassemblement patriotique pour l’intégrité (RPI) le samedi 22 février 2020 à Ouidi, dans la capitale burkinabè, le président du parti, Inoussa Bulgo a dévoilé la position de son parti. Même si un congrès devrait venir confirmer cette position, M. Bulgo affirme que son parti soutiendra le président Roch Kaboré aux élections prochaines, pour la gestion du Burkina Faso.

En rappel, le 20 décembre 2019, au cours de sa conférence de presse consacrée au lancement des activités du parti, Inoussa Bulgo affirmait que le RPI n’est ni de la majorité ni de l’opposition politique. « Notre position sera définie en fonction de l’évolution politique de notre pays », lâchait-il cependant. Aujourd’hui, confirmation est faite sur cette position. Le RPI accompagnera le président Kaboré.

Le Rassemblement patriotique pour l’intégrité (RPI) est un parti social démocrate, progressiste, ambitieux qui représente a l’heure actuelle la seule possibilité d’un véritable changement générationnel, a affiché le président du parti, Inoussa Bulgo, qui promet, via son parti, « inventer l’avenir pour la jeunesse, les femmes et le anciens » du pays. « C’est l’ère de l’intégrité burkinabè retrouvée », harangue-t-il.

Le siège national du parti a été inauguré

M. Bulgo a ainsi rappelé que le RPI n’accepte aucune discrimination ou tentative de discrimination relative à l’ethnie, la religion, au sexe, à la région, la résidence ou la profession. « Notre parti s’inscrit résolument dans une dynamique de progrès de la société », a-t-il insité. Cette dynamique progressiste, explique-t-il, inclue la participation effective des personnes âgées, des jeunes, des femmes et hommes des villes et campagnes, des élèves, des étudiants et des personnes vivant avec un handicap. La justice sociale, la défense et la protection de la veuve et de l’orphelin doivent être notre boussole, ajoute M. Bulgo.

Convaincu que l’on dépend des uns et des autres, et que le pays a besoin des bras de tous, de la cohésion sociale, le RPI entend donc apporter son « soutien indéfectible » à Roch Marc Kaboré, président du Faso. Un congrès sera donc organisé dans les prochains mois pour confirmer cette position.

Armand Kinda
Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici