Planification familiale en milieu urbain:7 maires dans le wagon de TCI

28

La planification familiale dans les villes, tel est le cheval de bataille de « The Challenge Initiative » (TCI). Sept maires des villes de l’Afrique de l’Ouest francophones  sont déjà « embarqués » dans ce projet. Et une vingtaine de coachs et formateurs ont été formés du 22 au 30 janvier 2018 pour accompagner l’initiative.

TCI ! Trois lettres pour désigner une nouvelle approche dans la Planification familiale (PF).  The Challenge Initiative (TCI)  veut promouvoir la PF en s’appuyant sur les maires des communes urbaines. L’approche est appelée en anglais « Business unusual », nouveau paradigme de développement en matière de PF. Et c’est celle-ci qui a été présentée aux participants venus du  Bénin, du Burkina, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Sénégal, de l’Angleterre et des États-Unis. 
Pendant huit  jours, ils ont été formés pour être des coaches et consultants afin d’accompagner le projet dans les villes de l’Afrique de l’Ouest membres des neuf pays du Partenariat de Ouagadougou. Pour ce faire, les participants se sont familiarisés avec les fondamentaux de TCI,  les pratiques de haut impact de PF à l’endroit des populations défavorisées en milieu urbain, les approches et  les outils de « TCI-University».  « Ces coaches se sont approprié  des outils TCI que ce soit le plaidoyer, le management, le leadership, l’offre de service ou la  création de la demande. Ils vont ensuite coacher leurs collègues dans les villes pour qu’ensemble, nous puissions  atteindre les objectifs ambitieux que les maires se sont donnés en matière de PF », s’est réjouie  la directrice de the Challenge initiative (TCI) de l’Afrique de l’Ouest francophone,  Thérèse Maye Diouf Ba. 
Mme Vanessa, représentante de TCI Global à l’atelier,  a apprécié la qualité et le bon déroulement de la formation. Elle a invité les coachs au travail pour la planification familiale. « Nous allons maintenant  remonter les manches et se mettre au travail pour accroître l’accès, l’utilisation et la qualité des services offerts dans nos points de services. Arrêtons la mortalité maternelle due à des grossesses non désirées. Il ne faut pas avoir peur de se lancer.  Sortez de vos zones de confort et dessinez hors des lignes. Ce programme s’appelle The Challenge Initiative… », a lancé Mme Mitchell à la fin de la formation en présence du directeur de IntraHealf Sénégal, Dr. Babacar Gueye.   
   La particularité de TCI, à en croire sa directrice, Mme Ba, est que le projet de planification familiale est porté par les maires.  TCI travaille, dit-elle, à faire en sorte que  les maires puissent  considérer la PF comme un outil de développement de sorte que  si un bailleur de fonds venait à se  retirer, que les communes aient des rudiments  en leur sein pour suivre et pérenniser les acquis.
Sept villes réparties dans les  pays   du PO sont « embarquées » dans le « wagon », TCI (tciurbanhealth.org/fr/tci-university/tci-university-toolkit/). Parmi elles, quatre ont commencé la mise en œuvre dont la ville de Ouagadougou qui bénéficie près  de 250 millions de FCFA de financement. La ville de Koudougou est aussi dans le starting block, et très bientôt démarrera la mise en œuvre de son projet.  TCI Afrique de l’Ouest francophone est ouvert aux villes des neuf pays membres du Partenariat de Ouagadougou (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et  Togo).
 Boureima SANGA

sidwaya.bf