Pamika « a grandi »

97

Depuis son sacre au « Case Sanga » à Bamako au Mali, la petite  Pamika a « grandi ». Elle le confirme ce 5 août 2017 à la salle des fêtes de Ouaga 2000.

Un premier concert, un rêve qui se réalise. C’est ce que laisse entendre la star du jour, Pamika. Connu sur la scène musicale burkinabè, on l’a toujours vu se produire sur des plateaux d’animation à différentes occasions.

Ce samedi 5 août reste un jour mémorable. C’est elle qui était  à l’honneur. Et en plus, elle était accompagnée d’artistes et pas des moindres : Alif Naba, Floby, Malika Laslameuse, Reine Akouandanbou.

Un concert à l’effigie de Pamika. C’est le projet qui a finalement vu le jour,  selon son manager.

Pamika

« Elle n’a jamais eu un spectacle type à elle-même. Elle a toujours eu à prester sur divers plateaux aux côtés d’autres artistes. Elle n’a jamais eu à s’exprimer elle-même à travers son répertoire.(…) On a nourri l’idée d’organiser un concert à l’effigie de Pamika », explique Maurice Yaméogo dit Kenzo, manager de l’artiste.

Et qui de mieux que  Nayanka Bell, celle-là même qui, dit-elle,  l’a inspirée, qui lui a montré le chemin de la musique, qu’elle appelle affectueusement « Maman », d’effectuer le déplacement depuis le Bénin pour la soutenir.

Pour une première, l’objectif est atteint  et les organisateurs ont pensé grand, soft.

« On était sceptique au début. Nous avons pensé à la bourse du citoyen lambda qui n’est pas habitué aux spectacles de 5000 F CFA et 10 000 F CFA. Mais je me suis dit aujourd’hui, permettons à nos artistes de vivre de leur art. On a rêvé grand. On s’est dit on va le tenter. Si on n’y arrive pas, on aura quand même essayé », dit toujours le manager.

Pamika est une artiste comblée. « J’imaginais la soirée telle et c’est mon rêve qui s’est réalisé. Voir tout ce public à mon concert, je ne pouvais qu’être heureuse », dit-elle.

Cependant, son manager ne voit pas les choses du même œil, sans doute parce qu’il n’a pas fait salle comble. « Je ne suis pas satisfait du résultat. On pouvait faire mieux. Je suis content de cette soirée mais je ne suis pas satisfait. On doit toujours travailler», dit-il. 

Pamika « a grandi »
Nayanka Bell, marraine de l’artiste

« J’ai bien apprécié le spectacle. Elle a grandi. Il y a eu beaucoup d’amélioration, d’évolution», dit Ouattara Awa, une mélomane avant d’encourager Pamika et lui souhaiter de meilleurs jours.

Quant à Nayanka Bell, elle a laissé entendre que c’est avec  le souvenir d’un public chaleureux qu’elle repart.

Revelyn SOME

Burkina24

Burkina24.com