Ouagadougou : Un incendie fait des dégâts matériels dans un immeuble au centre-ville

115
Ouagadougou : Un incendie fait des dégâts matériels dans un immeuble au centre-ville

Un incendie s’est déclenché, ce mercredi 8 avril 2020, aux environs de 12 heures, dans un immeuble au centre-ville de Ouagadougou, entre le ciné Burkina et l’immeuble Photo Luxe. Le sinistre a touché un magasin, causant des dégâts matériels. Fort heureusement, il n’y a pas eu de perte en vie humaine.

Vue de quelques détruites par les flammes

Selon quelques témoignages recueillis, l’incendie s’est déclenché à l’arrière-cour de l’immeuble de trois étages abritant des bureaux, des boutiques de vente de produits électronique, un restaurant et un magasin de ventes de motos. Un regroupement de curieux s’est vite formé devant l’immeuble au moment où certains commerçants mettaient à l’abri ce qui pouvait l’être en attendant les soldats du feu et que d’autres accouraient avec une échelle pour extirper ceux qui y étaient coincés.

Un Volontaire adjoint de sécurité essayant de récupérer un sac près d’une fenêtre

A l’arrivée des sapeurs-pompiers, un périmètre de sécurité a été établi par les policiers pour éloigner d’avantage les curieux de la scène et éviter tout regroupement en ces temps de Covid-19 où la distanciation de un mètre doit être respectée.

L’échelle apportée par des commerçants en attendant l’arrivée des pompiers

L’incendie a été maitrisé et le pire a été évité. Quelques motos et des documents partiellement détruits, des vitres brisées, des installations électriques et un climatiseur partis en fumée, des plaques d’immatriculation. Choqués certains occupants des lieux refusent tout commentaire en attendant le constat de la police qui n’avait pas encore été fait, à notre départ, à 14 heures.

Lefaso.net


La Police a établi un périmètre de sécurité pour éloigner les curieux de la scène du sinistre
Les pompiers s’activaient pour maitriser rapidement le sinistre
Au four et au moulin pour maitriser l’incendie
Voici ce qui reste de ce magasin où étaient entreposés des documents, des plaques d’immatriculation, etc.
Des curieux passaient les barrières malgré les mises en garde de la police

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici