#OpenDataDay au Burkina : En avant la liberté d’innover, d’explorer et de partager les données

646

La Communauté Open Data du Burkina Faso a célébré, ce samedi 5 mars 2016 à Ouagadougou, la Journée de l’ouverture des donnés sous le hashtag #OpenDataDay. Il s’agit particulièrement de contribuer à faire progresser l’appropriation de l’Open Data par l’ensemble de l’écosystème des données au « Pays des Hommes intègres ». Découvertes d’initiatives et projets Open Data, discussions, ateliers et partage d’expériences ont été ainsi inscrits dans le programme de cette journée.

La promotion de l’ouverture des données vise à favoriser un développement inclusif et durable. Les faits de base de l’Open Data (données ouvertes ou ouverture des données), selon Idriss Tinto, Ingénieur en informatique, sont les données.

Il a expliqué que c’est à partir de 2009 que le concept de l’Open Data a commencé à prendre de l’ampleur à travers le monde. Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ainsi que de nombreux autres Etats se sont retrouvés pour créer une communauté mondiale dans ce sens. Au Burkina, l’initiative gouvernementale, note-il, a commencé depuis 2012.

Ce samedi 5 mars dans le cadre de la célébration de la Journée de l’ouverture des données, les « geeks » et « geekettes » se sont retrouvés à Ouagadougou. Tous sans détours, animés par l’esprit de liberté d’explorer, d’innover et de partager, sont pour l’ouverture des données et sa transformation en quelque chose de compréhensible : visualisation, système de notification, localisation géographique, intégration, amélioration de vies, interactivité, participation citoyenne, etc.

Pour ces passionnés des TIC, les institutions ou les fantastiques applications dont personne d’autre ne peut utiliser ou exploiter les données ne sont pas très utiles. Qu’il faut rendre accessibles les données pour permettre leur réutilisation par le grand public dans d’autres domaines sociaux.

Open Burkina représenté par Justin Yarga, Open Knowledge (Open Knowledge foundation-OKFN) et Burkina Open Data Initiative (BODI) par Idriss Tinto, Ouaga Lab par Gildas Guiella, l’Association BEOG-NEERE par Malick Lingani et le Geek Developer Network (GDN) représenté par Bertrand Paré, étaient les principaux membres présents de la Communauté Open Data du Burkina lors de cette commémoration de la Journée de l’ouverture des données.

La Communauté dit avoir toujours besoin de d’autres personnes pour rendre l’expérience incroyable, intuitive et fluide pour les utilisateurs.

Il faut rappeler que les membres de la Communauté Open Data du Burkina se rassemblent très souvent pour développer des applications, libérer et partager des données, créer des visualisations et publier des analyses utilisant des données ouvertes. Tout cela pour supporter et encourager l’adoption de politiques de libération des données par les gouvernements locaux.

Lire aussi : La plateforme Open Election nominée au « World Summit on the Information Society (WSIS) Project Prizes 2016 »

Burkina : La plateforme Open Election nominée pour le prestigieux « WSIS prizes Award 2016 »

Noufou KINDO

Burkina 24


 

Photothèque :

#OpenDataDay au Burkina : En avant la liberté d’innover, d’explorer et de partager les données#OpenDataDay au Burkina : En avant la liberté d’innover, d’explorer et de partager les données#OpenDataDay au Burkina : En avant la liberté d’innover, d’explorer et de partager les données#OpenDataDay au Burkina : En avant la liberté d’innover, d’explorer et de partager les données#OpenDataDay au Burkina : En avant la liberté d’innover, d’explorer et de partager les données#OpenDataDay au Burkina : En avant la liberté d’innover, d’explorer et de partager les données#OpenDataDay au Burkina : En avant la liberté d’innover, d’explorer et de partager les données

 

 


 

Burkina24.com