‘ On m’a proposé de vendre mon âme pour réussir ‘

63
Aristide Bancé fait des révélations

Pour réaliser leurs rêves les plus fous, devenir pleins aux as et se refuser à tout complexe, certains sont prêts à tout. Même à avoir recours à des pratiques occultes.

Ce phénomène est répandu en Afrique et concerne tous les secteurs d’activités. De passage au Burkina Faso, son pays d’origine, le footballeur natif d’Abidjan Aristide Bancé, l’homme qui a défendu les couleurs de 22 clubs a participé à une émission où il s’est vu poser la question de savoir s’il a eu recours à des pratiques fétichistes que les ouest-Africains appellent communément ‘‘zamou’’ pour faire décoller sa carrière.

Ce à quoi l’international burkinabé a répondu sans sourciller : « On m’a proposé de vendre mon âme pour réussir, mais j’ai dit : « Non ». Je n’ai pas fait de maraboutage », a déclaré Aristide Bancé.

Si l’attaquant de 35 ans vit aujourd’hui dans l’opulence, c’est grâce à son travail acharné et à sa détermination sur et en dehors des terrains.

Source : Camerounweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici