« Nuits des Arts du Feu » : La 2e édition est prévue pour le 27 février

256

Le Groupement d’intérêt économique (GIE) Arts du feu a organisé une conférence de presse pour annoncer la 2e édition de la « Nuit des arts du feu », qui se tiendra le 27 février 2016 à Bobo-Dioulasso.

Dans la perspective d’informer, de sensibiliser et de faire connaitre les différentes étapes nécessaires pour les créations d’une œuvre en bronze, poterie, récupération, raku, brasure, le Groupement d’intérêt économique (GIE) Arts du feu a initié le projet : « Nuits des arts du feu » qui se tiendra le 27 février 2016 à Bobo-Dioulasso.

Le Groupement a tenu une conférence de presse, le jeudi 25 février 2016 au sein de l’atelier des Arts du feu pour annoncer la 2e édition du festival. Pour le Président du GIE, Noufou Sissao, le festival se déroulera en une semaine avec plusieurs artistes et élèves de la ville de Bobo-Dioulasso, ainsi que les artistes de la France.

Ces acteurs se réuniront en atelier pour échanger sur différents domaines artistiques et créer une œuvre artistique qui sera finalisée la nuit du 27 février.

Aussi durant trois jours, les élèves du lycée professionnel évoluant en menuiserie, soudure, électricité et autres vont s’exercer à la création d’œuvre. Il a affirmé que ces exercices seront sous la supervision des artistes fondeurs présents au sein de l’atelier.

A l’issue, dit-il, ces œuvres seront exposés au sein de l’Institut français de Bobo-Dioulasso, musée et autres lieux artistiques pour faire découvrir les différentes créations à la famille des élèves et aux visiteurs de ces lieux.

Par ailleurs, une exposition est prévue pour un mois, accompagner de mini stage pour les visiteurs et se clôturera par une fonte de nuit au sein de l’Institut français de Bobo-Dioulasso.

En rappel, l’atelier des Arts du feu a été créé en 2013. Le projet a été conçu après constat de l’ignorance de l’importance des activités artistiques utilisant le feu et l’ignorance du travail de fondeur au sein de populations.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Burkina24.com