Neutralisation de 146 terroristes: le MBDHP émet des doutes

51

Le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) en conférence de presse ce mercredi 13 mars 2019 a émis des doutes sur la présumé neutralisation de 146 terroristes en février dernier par les Forces de défenses et de sécurités dans les départements de Kain, Banh et Bomboro. Il a  affirmé ceci: « Dans toutes les localités visitées par le MBDHP, aucun combat qui aurait opposé des éléments des FDS à de présumés terroristes n’a été signalé ».

Aussi, le mouvement a estimé que dans les localités visitées, les forces armées inspirent aux populations « inquiétude et peur« 

Par ailleurs, citant des témoins, le MBDHP explique le mode opératoire des forces armées nationales. « Des hommes armées en tenues militaires burkinabè et décrits par ces témoins comme étant des militaires ont encerclé des zones d’habitation, arrêté des personnes qu’ils ont par la suite exécuté froidement. Ces hommes armées étaient dans certains cas appuyés par un hélicoptère militaire. Les proches des personnes ainsi tuées nient tout lien entre les victimes et des groupes terroristes » fait savoir le Mouvement.

A travers ce point de presse, le mouvement dirigé par Chrysogone Zougmoré a livré les résultats de ces investigations menées sur les localités citées après le passage des FDS.

Nous y reviendrons…

 

Fasozine