Naturalisation ivoirienne de Blaise Compaoré: Une OSC exprime son soutien

150

Les motions de remerciements au Chef de l’Etat Ivoirien, Alassane OUATTARA, à la suite de la naturalisation de l’ex-Président du Faso, Blaise Compaoré, continuent de se faire entendre. Après Le Collectif des associations et mouvements de jeunesse burkinabè  en Côte d’Ivoire, CAMJBCI, c’est au tour du du Collectif des Mouvements et Associations de Jeunes , de Femmes et Hommes , de Défense des Droits Humains , de Paix et des Libertes du Burkina Faso , de dire « merci » au président ivoirien.

Excellence Monsieur le Président,

La parution  dans le Journal Officiel du 18 janvier 2016 de la République  de Cote d’Ivoire  du décret n°2014-701 portant naturalisation  de Son Excellence  Monsieur  Blaise COMPAORE a suscite une immense joie doublée d’une forte émotion et d’une fierté singulière.

Les mouvements  et associations de jeunes,  d’hommes et de femmes, de défense des droits humains, de la paix et des libertés, ont positivement et favorablement apprécié cet acte libre et souverain de l’Etat ivoirien. La diaspora burkinabé en Côte d’Ivoire, vivant depuis des décennies et au quotidien  cette réalité que la Côte d’Ivoire  est véritablement une « Terre d’espérance et un pays d’hospitalité » a jubilé  avec beaucoup de respect et d’émotion a la lecture de ce décret de naturalisation du Président  COMPAORE.

C’est pourquoi, Excellence  monsieur le Président, par la présente, sans faire de votre geste hautement sémiotique qui ne doit pas servir de dispute ou de bavardages inutiles et hors du temps, nous voulons simplement  et humblement vous  exprimer,  à vous, au gouvernement  ivoirien, au peuple ivoirien tout entier, toute notre profonde reconnaissance  et notre inestimable gratitude.

En octroyant  de façon libre et souveraine, conformément a ses textes  et lois, avec sa raison et son cœur, ses principes et son caractère, la nationalité  ivoirienne  avec tous ses attributs, ses droits et devoirs au président  COMPAORÉ, la Côte d’Ivoire, en dehors des propos passionnés, démontre  une fois de plus encore sa volonté  opiniâtre et inflexible  de défendre  et de protéger les relations séculaires d’amitié  et de solidarité  qui ont toujours existé entre les deux peuples.

Excellence Monsieur le Président,  faut-il le réaffirmer, vous êtes et demeurez  un grand homme d’Etat, riche d’humanisme et portant l’étendard  des valeurs africaines de solidarité, de fraternité, d’amitié. Par cet acte rempli de sens éthique et de portée historique, vous venez  de nous rappeler,  sereinement  et sagement, qu’en  dépit  des différences, malgré  elles et par-dessus elles, les deux pays, la Côte d’Ivoire  et le Burkina Faso, sont unis et doivent tracer ensemble leurs chemins d’avenir et réaliser le destin commun qui les lie. En cela, en digne fils, vous restez fidele et vous servez les valeurs  et les nobles idéaux  du Feu Président  Félix Houphouët BOIGNY.

Grâce  à la hauteur de votre vision d’homme  épris de paix et de justice, plein de sagesse diplomatique, à  l’instar du président COMPAORÉ, certains de nos compatriotes ont été naturalisés ou  sont en voie  de l’être. Nous nous joignons à  eux pour vous exprimer leur gratitude et pour  saluer votre leadership qui, en toute clairvoyance, conduit la Côte d’Ivoire vers l’émergence sur le socle du pardon et de la réconciliation comme priorité  nationale. L’exemple  vaut d’être  suivi.

Excellence  Monsieur le Président,

La vie est parfois injuste. L’histoire est souvent ingrate. Elle ne récompense pas tous les mérites. Tout en souhaitant que votre acte de fraternité et de solidarité, hautement symbolique et méritoire, donne à  réfléchir  aux obsédés de la différence, aux apôtres de l’exclusion  et aux partisans de l’expulsion et du rejet de l’autre, veuillez agréer une fois de plus, nos sincères sentiments de reconnaissance, de gratitude et de profond respect pour cet honneur fait au président  Blaise COMPAORE. Que Dieu vous bénisse, Que Dieu bénisse le Burkina Faso, Que Dieu bénisse la Cote d’Ivoire.

AVEC NOTRE CORDIALE RECONNAISSANCE, NOTRE ESTIME ET NOTRE AMITIE POUR LE COLLECTIF :

OUEDRAOGO JOACHIN

JEAN MARC KIEBRE

TIENDREBEOGO SYLVAIN

KABORE CHRISTIAN WENDBENEDO

OUEDRAOGO FATI

COMPAORE SIMION MARIE JACQUES

DIALLO SAYOUBA

 

 

Burkina24.com