Mys’TIC blog Awards : Bansé Priscille Jinette « miss TIC » 2018

177

Les trois lauréates de Mys’TIC blog Awards sont connues. Respectivement leurs blog avec le contenu focalisé sur « Le Burkina à travers mes yeux », « Ouaga est chic » et « Le blog de l’éveil féminin », Bansé Priscille Jinette, Bogré Timpoko Rose Natacha et Nikièma Elfried Samira sont les trois primées de la deuxième édition.

Créée en 2014, l’association de jeunes filles et femmes passionnées de technologies de l’information et de la communication (TIC)  et du Web, qui font la promotion du leadership, de l’utilisation des outils informatiques et du web « poursuit un travail engagé ». Elle a réussi à organiser la deuxième édition de la compétition qui a connu « beaucoup d’engouement comparativement à l’année passée ».

Cette année, la présidente de l’association Noelie Kiswendsida Kouraogo et les autres membres de l’association ont invité les participantes au concours à s’exprimer sur la valeur morale de la personne humaine et les contributions faites ou à faire contre les violences faites aux femmes, à partager le fruit de leurs inspirations,  à partager le contenu de leurs rêves, à vendre la destination Burkina Faso.

Des lauréates.                                   

Elle épuisait son forfait Internet « à suivre des tutoriels sur YouTube » jusqu’au jour où « somnolente » elle est tombée sur le lien de l’appel à compétition pour Mys-TIC Blog Awards deuxième édition. Elle a « cliqué » dessus, s’est « inscrite » et « envoyé » le formulaire de participation « comme ça ». Ce samedi, Priscille Ginette Bansé, avec son score de 69 points a remporté le premier prix du concours.

Sur https://priscillabanse.wordpress.com formé à partir de son prénom et nom, elle propose aux internautes de voir « le Burkina à travers [ses] yeux » à elle. En créant ce blog, elle voulait en partie avoir « [son] espace d’expression à [elle] », « son nid », un projet qui lui « tient à cœur » depuis sa première année d’université. Et un de ses camarades de classe présent dans la salle de s’empresser de dire : « je confirme ! ». Ce prix pour elle, « c’est le début d’une grande aventure ».

La lauréate de la deuxième édition de Mys’TIC promet de « surprendre positivement ». En attendant en plus des autres gadgets (notebook) offerts par l’ambassade des Etat-Unis pour continuer le blogging, la BOA, BeoogoLAB et les autres sponsors de la nuit des bloggeuses, elle a eu droit un billet d’avion aller-retour par Air France pour voir l’hexagone à travers ses yeux à elle.

https://drkoussoube.wordpress.com  blog animé par  Koussoubé Yasmine, médecin de formation avec 64,5 point sur 100  est le coup de cœur de l’association Mys’TIC. « Son niveau de maturité dans le groupe de discussion quand ça partait dans tous les sens, la qualité de rédaction. Il y a beaucoup d’originalité dans ce qu’elle a écrit » a justifié Noëlie Kiswendsida Kouraogo.

Avec son https://nesacademymnecre.wordpress.com , Nikiema Samira qui traite de « l’éveil féminin » est arrivé troisième. Bogré Rose Natacha obtient avec 68,5 points, pour l’animation de son blog https://ouagadougouestchicpourtant.wordpress.com sur lequel elle pose: « Discutons de ce que nous ne savons pas qui existe à Ouaga afin de savoir ».

« S’engager davantage »

Mahamadi Rouamba, promoteur de BeoogoLAB et membre du jury et représentant des partenaires a justifié leur nombre par leur « vision pour le Burkina numérique ». Il s’est dit « ému d’être sollicité » avant d’annoncer que les candidates  bénéficieront d’un séjour de deux semaines au sein de l’incubateur de projet. Les trois lauréates bénéficieront en plus d’un accompagnement pour « professionnaliser leurs blogs et aussi un nom de domaine personnalisé ».  

La soirée de découverte des lauréates a été l’occasion pour la ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon pour partager son «  rêve [de] tous les jours [qui est] de voir le e-commerce prendre son envol dans notre pays tout comme au Nigéria ».

L’ingénieure-informaticienne de formation se pose en exemple et encourage les femmes et jeunes filles à « s’engager davantage ». « Celles qui sont toujours au secondaire, je les encourage à nous rejoindre dans le métier des TIC. Pour les autres qui sont dans d’autres disciplines et qui sont déjà en activité, c’est d’utiliser les TIC comme un véritable outil de travail, de production ».     

Oui KOETA

Burkina24

Mys’TIC blog Awards : Bansé Priscille Jinette « miss TIC » 2018
La ministre remettant une attestation de participation

Mys’TIC blog Awards : Bansé Priscille Jinette « miss TIC » 2018Mys’TIC blog Awards : Bansé Priscille Jinette « miss TIC » 2018Mys’TIC blog Awards : Bansé Priscille Jinette « miss TIC » 2018

Burkina24.com