Musique burkinabè : Sauvegarder et promouvoir les jeunes talents

74

Musique burkinabè : Sauvegarder et promouvoir les jeunes talents

Valoriser et promouvoir la musique moderne d’inspiration traditionnelle, c’est l’objectif global visé par la formation de jeunes talents organisée par la direction générale des Arts. A cet effet, les trente candidats sélectionnés seront formés pendant dix jours sur plusieurs modules de la musique. Les modules que ceux-ci recevront au cours de cette formation sont entre autres le maniement et l’utilisation des instruments de musique, la technique vocale, l’orchestration et la recherche de financement.

Par ailleurs, cette formation permettra l’accompagnement de ces jeunes talents dans le domaine de la musique. C’est également ce qu’ a confirmé la représentante des bénéficiaires de ladite formation, Mme Sawadogo Adèle, lorsqu’elle a montré que la formation les aidera à mieux comprendre leur passion, à faire des créations compétitives et de bonne qualité pour les mélomanes. Outre cela, elle a souligné que c’est un fait qui contribuera à la vente de la musique burkinabè hors des frontières afin de participer à l’économie du pays.

Musique burkinabè : Sauvegarder et promouvoir les jeunes talentsPour le ministre en charge de la Culture, l’intérêt de cette formation pour les jeunes talents, c’est de les accompagner pour qu’ils puissent avoir des œuvres de qualité fondées sur les rythmes du terroir. C’est d’ailleurs pour cela que le ministère accompagne la formation à travers la sélection des candidats, la prise en charge et surtout la post-production, a-t-il expliqué.

Et à Madame Alimata Sawadogo, la directrice générale des Arts d’ajouter que « ces premiers candidats qui recevront la formation, serviront de relais afin de former à leur tour pour que la moisson soit abondante ».

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Lefaso.net