Musique burkinabè : Rapaogwende Abel signe un nouvel opus baptisé « L’homme intègre »

28
Musique burkinabè : Rapaogwende Abel  signe un nouvel opus baptisé « L’homme intègre »

Le marché du disque burkinabè a enregistré le 30 novembre 2019, l’arrivée d’un nouvel album signé de Rapaogwende Abel. Ce nouvel opus de huit titres baptisé « L’homme intègre » a été soigneusement concocté dans un mélange du warba, du wiiré et du wenega. Entièrement enregistré en live, l’album est composé de chansons de louanges chrétiennes ainsi que des chansons de sensibilisation et de conscientisation laïques chantées en français, en mooré et en anglais. L’opus de Rapaogwende Abel intitulé « L’homme intègre » coûte 3 000 FCFA et se trouve dans toutes les librairies évangéliques du Burkina.

Après son premier album de six titres baptisé « Solom Kamba » sorti en avril 2015, Rapaogwende Abel revient encore sur le marché de la discographie avec un nouvel opus de huit titres baptisé « l’homme Intègre ». Dans cet album bien enlevé, Abel est allé puiser dans les rythmes du terroir. Les huit titres de l’opus soigneusement concoctés sont un mélange du Warba, du Wiiré et du Wenega. L’album « l’homme Intègre », entièrement enregistré en live porte deux grands messages notamment un message de paix et un message de conscientisation.

En effet, sa première trouvaille s’est bien comportée sur le marché du disque. Cela lui a valu le troisième prix des meilleurs artistes de la harpe d’or de l’année 2018. Ainsi avec plus d’expérience et de bagages musicaux, Abel décide de revenir avec un nouvel opus pour sensibiliser les Burkinabè sur certaines valeurs sociales. De celles -ci, l’artiste fait cas de l’intégrité. Pour lui, si le Burkina traverse certaines difficultés, c’est parce que des valeurs comme l’intégrité semblent être foulées au pied.

Abel Rapaowendé sur scène

D’où la persistance de certains fléaux. Il va plus loin pour assurer que même dans les écritures saintes, l’intégrité est enseignée. Ainsi dans cet album, Abel Rapaowendé invite les mélomanes burkinabè à découvrir des titres comme Burkindim, L’homme intègre et La vie éternelle. A travers cet opus, Abel estime qu’il faut « un retour aux sources traditionnelles comme l’intégrité afin de permettre au pays de retrouver ses valeurs d’antan qui constituaient le socle de la société ».

Dans cette deuxième sortie, Abel met l’accent sur les louanges chrétiennes, la sensibilisation et la conscientisation. En français, mooré et anglais, Abel interpelle les Burkinabè à revenir aux valeurs traditionnelles d’antan. Parmi les titres de l’album, ceux concernant Burkindim (l’intégrité) et l’homme intègre sont des chansons qui exhortent le peuple du Burkina Faso à vivre quotidiennement le « Burkindim » car c’est une valeur fondamentale, socle de la nation burkinabè. L’album d’Abel Rapaowendé coûte 3 000 FCFA et est disponible dans toutes les librairies évangéliques.

Abel Rapaowendé

À l’état civil Abel Rapaowendé est Abel Sawadogo et a commencé la musique quand il a intégré le groupe biblique dont il deviendra plus tard le chanteur principal. Après avoir débarqué à Ouagadougou pour ses études, ses talents de chanteur ont été révélés lors des prestations de spectacles.

Issoufou Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici